»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/05/2019 à 17h35 Boiron 0,00% 39,000€
  • BOI - FR0000061129
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Alléger
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Boiron au plus bas depuis 5 ans ! Le titre suspendu

Boiron au plus bas depuis 5 ans ! Le titre suspendu
Boiron au plus bas depuis 5 ans ! Le titre suspendu
Crédit photo © Boiron

(Boursier.com) — Le déremboursement de l'homéopathie se précise-t-il? Le Marché prend clairement en compte ce risque sur le titre du leader mondial du secteur, Boiron, qui cède plus de 4% cet après-midi, de retour sur les 43 Euros, un plus bas de plus de 5 ans. Depuis le début de l'année, le titre recule de près de 12%. Il vient d'être suspendu en Bourse de Paris.

La Haute Autorité de Santé (HAS) pencherait pour le déremboursement dans son projet d'avis qu'elle a adopté hier, quelques semaines avant l'avis définitif. Dans ce projet d'avis, elle évoquerait un "manque d'efficacité prouvée". La Haute Autorité de la santé doit rendre un avis définitif mi-juin.

En 2017, le remboursement de l'homéopathie a représenté 129,6 millions d'euros sur un total de 19,9 milliards pour l'ensemble des médicaments remboursés, selon la CNAM.

Cotation suspendue

Concernant la suspension de cotation de cette fin de séance, elle a été demandée par le laboratoire qui a appris aujourd'hui que l'avis préliminaire de la HAS) chargée d'évaluer le bénéfice médical rendu par les médicaments homéopathiques, aurait été transmis à un média.

"Cet avis préliminaire est protégé par la plus stricte confidentialité et est réservé aux seuls laboratoires concernés par cette évaluation dans le but de faire valoir leurs arguments lors d'une phase contradictoire. Or, à l'heure de l'envoi de ce communiqué, les entreprises du médicament homéopathique n'ont toujours pas reçu cet avis préliminaire. Le fait qu'un média puisse être informé de la teneur de cet avis confidentiel, constitue une violation du secret de la procédure d'évaluation en cours remettant potentiellement en cause sa régularité", explique Boiron.

T1 en souffrance

Le groupe souffre déjà puisque son chiffre d'affaires du premier trimestre est ressorti en recul de 10,1% par rapport au premier trimestre 2018 (-10,8% à taux constant), à 159,4 millions d'euros. Cette baisse provient principalement de la France, où le chiffre d'affaires est en recul de 9,3%.

"Depuis plusieurs mois, l'homéopathie fait l'objet d'attaques injustifiées et de contre-vérités alors que 85% des médecins généralistes libéraux déclarent prescrire de l'homéopathie à leurs patients (enquête IPSOS mars 2019)", déplore Boiron, qui a lancé une pétition pour défendre l'homéopathie. Elle a déjà recueilli 400.000 signatures.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com