»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/05/2019 à 22h15 Boeing +1,69% 358,750$
  • BA - US0970231058
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Boeing : un broker achète, le groupe veut rassurer sur le B-737 MAX

Boeing : un broker achète, le groupe veut rassurer sur le B-737 MAX
Boeing : un broker achète, le groupe veut rassurer sur le B-737 MAX
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — L'action Boeing a progressé de 1,03% mercredi à Wall Street, après la publication d'une recommandation positive de la banque Citi. Cette dernière, qui reprend son suivi du groupe d'aéronautique et de défense avec un conseil d'"achat", vise un cours supérieur à 400$ par action, si le constructeur d'avions parvient à régler les problèmes du Boeing 737 MAX.

"Bien sûr, l'horizon à court terme est orienté vers l'urgence de remettre en service le B-737 MAX après les deux récentes tragédies", indique le courtier. Dans son scénario central, le plus probable, Citi envisage que la flotte de B-737 MAX restera sur le tarmac pendant plusieurs mois, mais estime que Boeing parviendra à régler le problème technique, et que l'appareil (le best-seller de l'avionneur américain) pourra ensuite reprendre sa carrière normalement.

Le compromis risque-récompense "reste orienté positivement"

Dans ces conditions, le titre Boeing devrait reprendre son ascension vers les 400$, avec les 500$ en ligne mire à moyen terme, estime Citi.

A court terme cependant, l'action devrait rester assez volatile, en attendant des précisions sur les aspects techniques, ainsi qu'une date précise de remise en service de B-737 MAX, ce qui pourrait prendre "des semaines ou des mois", poursuit Citi. Mais "le compromis risque-récompense reste orienté positivement", conclut l'analyste.

Le 20 mars, les analystes de Berenberg avaient estimé pour leur part que le programme B-737 MAX était "trop gros pour échouer" pour la compagnie, mais aussi pour l'industrie. "Le 737 MAX est le programme le plus important de Boeing, générant 33% de son chiffre d'affaires, contribuant à plus de 50% de ses bénéfices, et avec un carnet de commandes de plus de 4.600 appareils", expliquait Andrew Gollan, analyste chez Berenberg, en maintenant son conseil d'achat sur la valeur malgré sa récente chute.

Réunion mercredi avec les pilotes sur les améliorations techniques

Boeing s'efforce de redonner confiance en son avion depuis les deux accidents, celui de Lion Air en octobre et d'Ethiopian Airlines le 10 mars,accidents qui semblent tous deux liés à une défaillance du système anti-décrochage de l'appareil.

Le groupe aéronautique a élaboré une mise à jour logicielle de ce système, ainsi que des consignes de formation des pilotes, qu'il devait présenter ce mercredi lors d'une réunion à plus de 200 pilotes, dirigeants et régulateurs.

En attendant, un B-737 Max de la compagnie Southwest Airlines a dû atterrir en urgence mardi à Orlando en Floride lors d'un convoyage, après un incident de moteur. Southwest a par ailleurs revu à la baisse ses prévisions de chiffre d'affaires pour 2019 en raison de la crise des B-737. La compagnie est le plus gros client américain du 737 MAX avec 31 appareils en service et 249 en commande.

Le patron de la FAA auditionné par le Sénat américain

Les défaillances répétées du B-737 MAX devraient être l'occasion pour l'Agence fédérale de l'aviation (FAA) américaine de réformer ses règles de supervision et de certification dans la construction d'avions. Le patron par intérim du régulateur aérien devait être auditionné sur le sujet mercredi par une commission du Sénat américain.

Dan Elwell, responsable par intérim de l'agence, devra notamment expliquer pourquoi la FAA a tardé à prendre la décision de clouer au sol la flotte de B-737 MAX après la tragédie d'Ethiopian Airlines. Ce délai a fait naître des soupçons de collusion entre l'agence américaine et l'avionneur américain.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com