»
»
»
»
Consultation
Cotation du 18/04/2019 à 22h15 Boeing +0,68% 380,070$
  • BA - US0970231058
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Boeing s'effondre à Wall Street après le nouveau crash d'un B737MAX

Boeing s'effondre à Wall Street après le nouveau crash d'un B737MAX
Boeing s'effondre à Wall Street après le nouveau crash d'un B737MAX
Crédit photo © Boeing

(Boursier.com) — Comme attendu Boeing souffre à Wall Street après le crash d'un B737 MAX 8 de la compagnie Ethiopian Airlines qui a fait 157 morts. Dans les premiers échanges, le titre du géant américain s'effondre de près de 10% à 387 dollars, enregistrant sa plus forte chute depuis le 17 septembre 2001 et les attaques du 11 septembre.

L'accident est intervenu dimanche, moins de six mois après le crash d'un avion du même type de Lion Air en Indonésie... Suite à ce nouveau drame, la compagnie africaine a annoncé avoir immobilisé toute sa flotte de B737 MAX 8 (4 appareils) jusqu'à nouvel ordre, alors que les autorités chinoises ont ordonné aux compagnies aériennes du pays de suspendre leurs vols opérés avec ce type d'appareils.

Une annonce loin d'être anodine puisque les transporteurs chinois opèrent environ 20% des 737 MAX en exploitation dans le monde. China Southern et China Eastern Airlines disposent notamment de 16 et 13 737MAX. Les autorités indonésiennes viennent également à leur tour d'interdire aux transporteurs locaux d'effectuer des liaisons avec des 737 MAX.

La 'Federal Aviation Administration' américaine a de son côté indiqué qu'elle "surveillait de près les développements" de l'enquête éthiopienne sans en dire davantage.

L'appareil à couloir unique représente près d'un tiers du bénéfice opérationnel de Boeing et devrait générer un chiffre d'affaires annuel d'environ 30 milliards de dollars à mesure que le géant américain augmentera son rythme de production.

"Boeing a perdu le contrôle du calendrier pour fournir une solution de sécurité et de fiabilité de l'avion", affirme Neil Hansford, président de la société de conseil 'Strategic Aviation Solutions'. "Plus ça dure, plus Boeing a de chances de perdre des commandes". "Nous anticipons une volatilité accrue sur le titre Boeing", affirme pour sa part Rajeev Lalwani, analyste chez Morgan Stanley. "Le pire des scénarios serait le maintien au sol de la flotte et le besoin des mesures correctives qui perturberaient la rentabilité à court terme".

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com