»
»
»
»
Consultation
Cotation du 11/10/2019 à 22h15 Boeing +1,06% 374,920$
  • BA - US0970231058
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Boeing perd 3%, le B-737 MAX cloué au sol jusqu'en octobre ?

Boeing perd 3%, le B-737 MAX cloué au sol jusqu'en octobre ?
Boeing perd 3%, le B-737 MAX cloué au sol jusqu'en octobre ?
Crédit photo © Boeing

(Boursier.com) — L'administration fédérale de l'aviation américaine (FAA) a identifié un nouveau risque potentiel lié au Boeing 737 MAX, cloué au sol depuis la mi-mars, après deux crashs imputés à un dysfonctionnement de son système anti-décrochage (MCAS).

En réaction, l'action Boeing a plongé jeudi de 2,91% à 364,02$ à la clôture de Wall Street. Le titre a cédé environ 13% depuis le 10 mars, date du crash de l'appareil d'Ethiopian Airlines qui a entraîné l'interdiction de vol mondiale du B-737 MAX.

Pas de retour du B-737 MAX avant octobre ?

L'agence 'Reuters' a ainsi écrit mercredi soir que la FAA lui a indiqué que Boeing doit trouver une solution à un nouveau problème, avant de prétendre à une re-certification de vol pour son appareil. Le nouveau problème, lié lui aussi au système anti-décrochage, a été découvert la semaine dernière lors d'un test effectué sur un simulateur de vol, selon des sources proches du dossier.

Cette information est de nature à retarder la remise en service du B-737 MAX, que certains membres de la FAA avaient un temps envisagé pour la fin juin. Lors d'un forum qui se tenait à Aspen, aux Etats-Unis, le directeur général du géant aéronautique, Dennis Muilenberg, espérait encore mercredi que les premiers vols du Boeing 737 MAX devraient reprendre à la fin de l'été.

Mais selon des sources citées jeudi soir par l'agence 'Bloomberg', il faudrait jusqu'à trois mois supplémentaires à Boeing pour réaliser une nouvelle mise à jour logicielle... Et une source au sein de la firme a indiqué de son côté à 'Reuters' que Boeing espère désormais obtenir la nouvelle certification de l'avion en octobre prochain au plus tôt...

Un premier vol test envisagé à partir du 8 juillet ?

Selon les sources citées par 'Reuters', lors d'un des tests réalisés sur simulateur, il a fallu un temps très long au pilote des autorités fédérales pour reprendre en main les commandes de l'appareil, qui avaient été confisquées par le système MCAS. Il n'a pas été déterminé si le problème nécessitait une nouvelle mise à jour logicielle ou s'il s'agissait d'une défaillance matérielle liée à un micro-processeur.

Boeing aurait cependant affirmé à la FAA qu'il s'agissait d'un problème de logiciel. Interrogé par 'Reuters', Boeing n'a pas donné de précisions, se contentant d'affirmer que le groupe "travaillait de très près avec la FAA pour que le MAX puisse reprendre du service en toute sécurité".

Après les essais en simulateurs, le premier vol test ne sera pas organisé avant le 8 juillet au plus tôt, selon les sources citées par 'Reuters'.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com