Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/07/2020 à 20h39 Boeing +4,81% 188,635$
  • BA - US0970231058
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Boeing : livraisons en berne, 150 commandes de B737-Max annulées

Boeing : livraisons en berne, 150 commandes de B737-Max annulées
Boeing : livraisons en berne, 150 commandes de B737-Max annulées
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Boeing a annoncé mardi avoir enregistré des annulations de commandes de 150 exemplaires de son B737-Max au mois de mars, et a fait état de son pire 1er trimestre depuis 1984 en termes de livraisons, notamment sous l'effet de la crise du coronavirus.

Le constructeur aéronautique américain a ainsi livré 50 avions au premier trimestre 2020, contre 149 un an plus tôt. Le groupe a par ailleurs engrangé 49 nouvelles commandes au 1er trimestre, mais il a subi 196 annulations, ce qui porte les commandes nettes à un total négatif de 144...

A Wall Street, l'action, Boeing cédait 4,2% mardi après la publication de ces informations.

Le rival européen de Boeing, Airbus a été moins durement touché au 1er trimestre. Il a fait état le 8 avril dernier de 122 livraisons au 1er trimestre, en baisse de 25% sur un an. Airbus a tout de même enregistré 290 commandes nettes sur les 3 premiers mois de l'année. Le groupe a toutefois procédé à une réduction de la production d'environ un tiers par rapport aux cadences moyennes antérieures à la crise de coronavirus.

150 annulations de B737-Max en mars

Les chiffres trimestriels de Boeing comprennent l'annulation de 75 commandes de B737-Max provenant de plusieurs acheteurs, notamment du groupe brésilien GOL, qui annulé 34 des 135 appareils commandés. Une autre annulation de 75 B737-Max est venue d'Avolon, le troisième acteur mondial du marché de la location d'avions de ligne.

La flotte de B737-Max (le best-seller de Boeing) est clouée au sol depuis mars 2019 après deux accidents meurtriers liés à un défaut du système anti-décrochage de l'appareil. Malgré les modifications apportées par le groupe, les autorités aériennes américaines n'ont pas encore donné leur feu vert à la remise en service de l'appareil.

La situation de Boeing s'est encore compliquée avec la crise du coronavirus, qui a entraîné l'arrêt d'une bonne partie de la production du groupe, qui négocie désormais une aide financière de l'Etat fédéral. La firme a fait appel aux banques Lazard et Evercore pour négocier cette aide, ainsi que l'octroi de prêts du secteur privé.

Résultats du 1er trimestre attendus le 29 avril

Boeing, qui emploie 150.000 salariés dans le monde, a proposé début avril un plan de réduction d'effectifs via des départs volontaires et des retraites anticipées. Selon la presse américaine, le groupe prévoit ainsi de réduire ses effectifs d'environ 10% (quelque 15.000 postes) via ces plans, voire par des licenciements si nécessaire.

Boeing doit publier ses résultats financiers du 1er trimestre le 29 avril prochain. Le 10 avril, Moody's Investors Service avait dégradé la note de la dette de Boeing à Baa2 contre Baa1, en soulignant que le risque d'annulations de commandes lié au coronavirus mettait désormais une "plus grande pression" sur le groupe que la crise du B737-Max. Les incertitudes sur le calendrier de redémarrage de l'industrie aéronautique, mise quasiment à l'arrêt par l'épidémie de Covid-19, mettent en danger l'ensemble de cette industrie au niveau mondial.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !