Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 17/01/2020 à 22h15 Boeing -2,36% 324,150$
  • BA - US0970231058
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Boeing : les phrases chocs de salariés sur le 737 MAX

Boeing : les phrases chocs de salariés sur le 737 MAX
Boeing : les phrases chocs de salariés sur le 737 MAX
Crédit photo © Boeing

(Boursier.com) — L'image de Boeing et de son 737 MAX ne devrait pas s'arranger avec les dernières révélations en provenance des Etats-Unis. Des documents envoyés il y a quelques semaines par l'avionneur aux législateurs et à la FAA ont en effet été rendus public. Ils font état d'un profond malaise des salariés à l'égard du 737 Max et de problèmes dans les simulateurs de vol utilisés pour former les pilotes sur le nouvel avion.

"Cet avion est conçu par des clowns, qui à leur tour sont supervisés par des singes", peut-on par exemple lire dans un message adressé par un salarié à ses collègues en 2016.

"Ces nouveaux courriels sont incroyablement accablants", a déclaré Peter DeFazio, un démocrate de l'Oregon qui préside un comité qui enquête sur Boeing et le Max. "Ils brossent un tableau profondément troublant des mesures que Boeing était apparemment prêt à prendre pour échapper à l'examen des organismes de réglementation, aux équipages et au public, alors même que ses propres employés sonnaient l'alarme en interne".

D'autres déclarations apparaissent clairement abasourdissantes pour Boeing : "Je serai choqué si la FAA passe cette merde" ; "C'est une blague. Cet avion est ridicule" ; "Mettriez-vous votre famille à bord d'un avion testé sur simulateur MAX ? Non, je ne le ferais pas".

"Nous regrettons le contenu de ces communications et nous nous excusons auprès de la FAA, du Congrès, de nos clients et du public voyageur", a indiqué la société basée à Chicago dans un communiqué. "Nous avons fait des changements importants en tant que compagnie pour améliorer nos processus de sécurité, nos organisations et notre culture... Ces communications ne reflètent pas la société que nous sommes et devons être, et elles sont tout à fait inacceptables. La compagnie prend les mesures qui s'imposent pour y remédier. Ces dernières comprendront, en bout de ligne, des sanctions disciplinaires ou d'autres actions personnelles, une fois que les examens nécessaires auront été effectués".

Sous la pression du régulateur, Boeing a par ailleurs affirmé qu'il recommanderait la formation des pilotes sur simulateur avant que le 737 Max ne puisse reprendre du service, une volte-face par rapport à sa position antérieure, et qui promet de faire grimper les coûts pour le groupe et ses compagnies clientes.

La FAA a pour sa part jugé "décevant" "le ton et le contenu" de certains de ces messages, tout en expliquant qu'ils ne suscitaient pas de nouvelles craintes concernant la sécurité des appareils.

David Calhoun, le nouveau patron de Boeing, a du pain sur la planche.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com