»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/05/2019 à 22h15 Boeing -0,63% 352,790$
  • BA - US0970231058
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Boeing : la certification du 737 MAX en question, le titre recule encore

Boeing : la certification du 737 MAX en question, le titre recule encore
Boeing : la certification du 737 MAX en question, le titre recule encore
Crédit photo © Boeing

(Boursier.com) — Boeing repique à nouveau du nez à Wall Street, en repli de 2% à 371 dollars en début de séance. Les investisseurs s'interrogent désormais sur le processus de certification du 737 Max 8 dont deux exemplaires se sont écrasés en moins de six mois. Selon le 'Wall Street Journal', qui cite des sources proches de l'enquête, le département américain des Transports enquête sur la procédure de certification de l'avion par l'Administration fédérale de l'aviation (FAA).

Le département des Transports cherche à déterminer si la FAA a utilisé des normes de conception et des analyses techniques conformes lors de la certification du système de contrôle automatisé de l'assiette de l'avion, baptisé MCAS (Maneuvering Characteristics Augmentation System), ajoute le quotidien financier. Le ministère éthiopien des Transports a déclaré dimanche qu'il y avait de "claires similarités" entre l'accident de l'Ethiopian Airlines du 10 mars, qui a fait 157 morts, et le crash de la Lion Air, qui a fait 189 morts le 29 octobre dernier.

Selon 'Bloomberg', des employés de la FAA ont averti il y a sept ans déjà que Boeing avait trop d'influence sur les approbations de sécurité des nouveaux aéronefs, ce qui a incité les le ministère des Transports à ouvrir une enquête. Au cours des dernières années, la FAA a transféré beaucoup de pouvoir au géant aéronautique sur l'approbation des nouveaux avions, permettant même à Boeing de choisir un grand nombre du personnel qui supervise les essais et garantit la sécurité. "Cela soulève pour moi la question de savoir si l'organisme est financé et doté d'un personnel adéquat et s'il y a eu suffisamment de surveillance indépendante", a déclaré Jim Hall, qui a été président du 'National Transportation Safety Board' de 1994 à 2001 et qui est maintenant consultant en sécurité aérienne.

Au moins une partie du logiciel de contrôle de vol soupçonné dans les accidents du 737 Max a été certifiée par un ou plusieurs employés de Boeing, selon une des sources de l'agence.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com