»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/10/2019 à 22h15 Boeing -3,76% 331,060$
  • BA - US0970231058
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Boeing : environ 5% des anciens 737 NG inspectés présentent des fissures

Boeing : environ 5% des anciens 737 NG inspectés présentent des fissures
Boeing : environ 5% des anciens 737 NG inspectés présentent des fissures
Crédit photo © Reuters / Images

(Boursier.com) — Boeing traverse une période pour le moins délicate. Déjà confronté à l'immobilisation au sol de son 737 MAX à la suite des deux crashs mortels survenus à quelques mois d'intervalle, l'avionneur américain doit également gérer l'inspection de centaines de 737 NG à la suite de la découverte de fissures dans la structure reliant les ailes au fuselage. Un problème détecté lors de la révision d'avions en Chine.

Vérification urgente des plus anciens appareils

La 'Federal Aviation Administration' (l'autorité fédérale américaine de l'aviation), agissant à la suite d'une alerte de Boeing, a publié la semaine dernière une directive urgente exigeant la vérification immédiate des avions, ayant plus de 30.000 cycles de vols au total, d'ici le 10 octobre. Sur les 686 appareils inspectés jusqu'ici dans le monde, 36 présentaient ce problème, soit environ 5% des modèles concernés.

"Cette défaillance pourrait nuire à l'intégrité structurelle de l'avion et entraîner une perte de contrôle de l'appareil", a déclaré le régulateur américain, exigeant que les avions présentant des fissures soient cloués au sol jusqu'à ce qu'ils puissent être réparés. Boeing a indiqué que "la sécurité et la qualité" sont ses priorités absolues et qu'il travaille avec ses clients pour régler les réparations nécessaires le plus rapidement possible. Selon une source de 'Bloomberg', le dépannage pourrait prendre de deux à trois semaines par avion.

Moins de 1% de la flotte mondiale de 737 NG concernée

Les 737 NG ayant réalisé entre 22.600 et 29.999 cycles doivent être inspectés au cours de leurs 1.000 prochains cycles. Il y a environ actuellement 6.800 737 de prochaine génération en service dans le monde, de sorte que le problème a affecté jusqu'à présent moins de 1% de la flotte totale de 737 NG. Il n'en reste pas moins une difficulté de plus à régler pour Boeing.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com