Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 20/04/2021 à 19h13 Boeing -4,56% 233,010$
  • BA - US0970231058
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Boeing : énorme perte trimestrielle, le lancement du 777X retardé

Boeing : énorme perte trimestrielle, le lancement du 777X retardé
Boeing : énorme perte trimestrielle, le lancement du 777X retardé
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Boeing vient de dévoiler des comptes trimestriels fortement impactés par la crise mais également par une charge de 6,5 milliards de dollars liée au programme 777X. Le géant de l'aéronautique a ainsi essuyé sur le trimestre clos fin décembre une perte nette de 8,49 milliards de dollars ou 14,65$ par titre contre un déficit de 1 Md$ ou un bpa de -1,79$ un an plus tôt. La perte ajustée par action ressort à 15,25$ contre -1,64$ de consensus. Les revenus ont atteint 15,3 Mds$, en repli de 15%, légèrement supérieurs au consensus (15,1 Mds$).

Le groupe a encore brûlé plus de 4,3 Mds$ de cash sur la période, contre 4 Mds$ attendus par les analystes, portant la consommation de trésorerie sur l'année à 19,7 Mds$. Le déficit net atteint le montant record de 12 Mds$ sur 2020. "L'impact profond de la pandémie sur les voyages aériens commerciaux, associé à l'immobilisation au sol du 737 MAX, a pesé sur nos résultats", a déclaré Dave Calhoun, le patron de Boeing. Le carnet de commandes global a fondu de 22% sur un an à 363 Mds$.

Boeing prévoit maintenant que la première livraison du 777X aura lieu fin 2023. Ce calendrier, et l'impact financier associé, reflètent un certain nombre de facteurs, notamment une évaluation actualisée des exigences de certification mondiale, la dernière évaluation de la compagnie concernant les effets de la COVID-19 sur la demande, et les discussions avec les clients concernant le calendrier de livraison des avions.

L'avionneur a livré seulement 59 appareils au quatrième trimestre et 157 sur l'exercice, deux fois moins qu'en 2019. Point positif, Boeing indique que depuis que la FAA a approuvé le retour dans les airs du 737 MAX, plus de 40 appareils ont été livrés et cinq compagnies ont remis en service leur flotte de MAX.

La société n'a pas délivré de prévisions pour le nouvel exercice, signe de l'importante incertitude qui prévaut dans le secteur.

Le titre perd environ 4% en pré-séance à Wall Street.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !