Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 12/08/2020 à 14h37 Biophytis -0,60% 0,658€
  • ALBPS - FR0012816825
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Biophytis autorisé par la MHRA à démarrer l'essai COVA au Royaume-Uni

Biophytis autorisé par la MHRA à démarrer l'essai COVA au Royaume-Uni
Biophytis autorisé par la MHRA à démarrer l'essai COVA au Royaume-Uni

(Boursier.com) — Biophytis a obtenu l'autorisation de la MHRA de démarrer l'essai clinique COVA au Royaume-Uni avec Sarconeos (BIO101) dans le traitement de l'insuffisance respiratoire liée au COVID-19. Ainsi, Biophytis a avoir reçu l'autorisation de l'autorité de santé britannique, la Medicines and Healthcare Products Regulatory Agency, pour lancer son programme de développement clinique COVA.

Le programme COVA consistera à évaluer l'efficacité thérapeutique et la sécurité de Sarconeos (BIO101) dans le traitement de la détérioration de la fonction respiratoire des patients présentant des symptômes respiratoires sévères associés au COVID-19. Cette étude de phase 2/3 randomisée, en double aveugle, contrôlée contre placebo, adaptative et en continu (groupe séquentiel) évaluant Sarconeos (BIO101) chez des patients infectés par SARS-CoV-2 devrait démarrer dans les prochaines semaines au Royaume Uni, une fois obtenu l'accord des comités d'éthiques concernés. Cet essai clinique pivot, international, se déroulera en deux parties, la première partie ayant pour objectif d'évaluer la sécurité du traitement chez 50 patients COVID-19, hospitalisés, souffrant d'insuffisance respiratoire aiguë et d'estimer le nombre de patients à recruter dans la deuxième partie pour détecter un effet significatif de Sarconeos (BIO101) sur la fonction respiratoire.

Stanislas Veillet, PDG de Biophytis, déclare : "Nous sommes très heureux d'avoir obtenu l'accord de la MHRA de démarrer le programme clinique COVA au Royaume Uni. Le Coronavirus SRAS-CoV-2peut causer le syndrome de détresse respiratoire aigu (SDRA) en perturbant le système rénine-angiotensine(SRS), qui a un rôle clé dans la régulation de la fonction respiratoire. Le SRAS-CoV-2pénètre dans les cellules dans divers tissus, en particulier pulmonaire, en utilisant comme récepteur l'enzyme de conversion Angiotensine 2 (ACE-2),une enzyme clé dans le SRA, inhibant le bras protecteur du système. Sarconeos (BIO101) active le récepteur MAS, un composant clé du bras protecteur du SRA. Sur la base de son mode d'action, nous sommes convaincus que Sarconeos (BIO101) a le potentiel de devenir un traitement important - susceptible de sauver des vies - pour les patients souffrant d'insuffisance respiratoire aiguë associée à COVID-19".

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !