Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 29/09/2020 à 17h35 Biomerieux +0,23% 132,400€
  • BIM - FR0013280286
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

bioMérieux : le résultat net part du groupe s'établit au S1 à 173 ME, en hausse de 23%

bioMérieux : le résultat net part du groupe s'établit au S1 à 173 ME, en hausse de 23%
bioMérieux : le résultat net part du groupe s'établit au S1 à 173 ME, en hausse de 23%
Crédit photo © Société bioMerieux

(Boursier.com) — bioMérieux annonce de solides résultats semestriels au 30 juin marqués par une croissance organique du chiffre d'affaires de 15,7% au terme du premier semestre 2020 à 1.476 millions d'euros (+15,8%, à données publiées).
Comme attendu, des dynamiques commerciales contrastées sont à souligner avec l'accélération de la croissance des solutions de biologie moléculaire d'une part et le ralentissement des activités en microbiologie, immunoessais et applications industrielles d'autre part. Le résultat opérationnel courant contributif atteint 253 millions d'euros, soit 17,1% du chiffre d'affaires.

La charge financière nette a représenté 12 millions d'euros en 2020, en légère baisse par rapport à 2019 où elle s'était élevée à 14 millions d'euros. Au 30 juin 2020, le taux effectif d'impôt (TEI) du Groupe atteint 21,7%, à comparer à 20,8% au terme du premier semestre 2019 qui avait bénéficié de la mise en oeuvre de nouvelles dispositions fiscales sur la propriété intellectuelle aux États-Unis (FDII : Foreign-Derived Intangible Income).
Au total, le résultat net part du Groupe s'est établi au terme du premier semestre 2020 à 173 millions d'euros, en hausse de 23% rapport aux 141 millions d'euros enregistrés au cours de la même période en 2019.

L'EBITDA atteint 345 millions d'euros au terme du premier semestre 2020, soit 23,4% du chiffre d'affaires, en hausse de 22% comparé aux 283 millions d'euros sur la même période de 2019. Cette hausse reflète la progression du résultat opérationnel courant contributif et des dotations aux amortissements et provisions d'exploitation.

Les décaissements d'impôt ont représenté 60 millions d'euros, en hausse par rapport aux 51 millions d'euros versés l'année précédente, en lien avec la progression de l'activité.
Au cours du premier semestre 2020, le besoin en fonds de roulement a augmenté de 22 millions d'euros.
Dans ce contexte, le cash-flow libre a atteint 144 millions d'euros en 2020 contre 55 millions d'euros au premier semestre 2019.

Les acquisitions d'immobilisations financières, nettes des cessions, se sont élevées à 9 millions d'euros en 2020 contre 72 millions d'euros en 2019. En outre, bioMérieux a racheté des actions propres pour environ 2 millions d'euros. La Société versera un dividende de 22 millions d'euros au cours du 2e semestre alors que le dividende avait été payé au premier semestre en 2019. Ainsi, l'endettement net du Groupe au 30 juin 2020 s'établissait à 192 millions d'euros, contre 317 millions d'euros au 31 décembre 2019.

PERSPECTIVES 2020

Compte tenu des incertitudes liées à l'évolution de la crise sanitaire en cours, bioMérieux a jugé préférable de ne pas communiquer de nouveaux objectifs annuels à la date de publication des résultats semestriels. Néanmoins, au vu de la solide performance du premier semestre et de la nature de l'activité dans laquelle opère bioMérieux, l'impact favorable sur les résultats financiers devrait se poursuivre au second semestre.

GOUVERNANCE

Le Conseil d'administration a décidé de renommer son Comité Ressources Humaines, Nominations et Rémunérations en Comité Ressources Humaines et RSE. Ainsi, le Comité, outre ses missions historiques, sera en charge de s'assurer de la prise en compte par la Société des sujets de RSE, et de leur intégration dans sa stratégie.

Alexandre Mérieux, Président Directeur Général, a déclaré : "Dans ce contexte sanitaire si particulier, le positionnement de spécialiste du diagnostic des maladies infectieuses de bioMérieux révèle toute sa pertinence et a permis de mettre à disposition rapidement des solutions performantes pour le diagnostic de la COVID-19. Malgré les effets négatifs de la pandémie sur certaines gammes, et tenant compte des conditions sanitaires et économiques, bioMérieux devrait réaliser en 2020 une performance remarquable mais qui ne peut être extrapolée en l'état."

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !