»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/10/2018 à 17h17 Carrefour +1,07% 17,055€

Bilan peu flatteur pour le CAC40 à mi-exercice, Kering grand champion

Bilan peu flatteur pour le CAC40 à mi-exercice, Kering grand champion
Bilan peu flatteur pour le CAC40 à mi-exercice, Kering grand champion
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — La première partie de l'année se termine, le temps de faire un bilan à mi-parcours. Au sein du CAC40, les évolutions sont très diverses puisque le delta est de plus de 50% entre la meilleure performance (Kering: +33%) et la plus mauvaise (Sodexo: -23%). Seules 15 valeurs de l'indice vedette parisien affichent à l'heure actuelle un bilan positif quand ce dernier présente une progression légèrement supérieure à 1%.

Le CAC40 avait fort mal débuté l'année, accusant un déficit de 2,73% sur le premier trimestre, soit sa plus mauvaise performance sur trois mois (-3%) depuis la mi-2016. Le mois d'avril s'était avéré nettement plus favorable avec un gain de 6,8%, mais les semaines suivantes se sont avérées nettement plus compliquées pour les opérateurs.

La crise politique en Italie a dans un premier temps fait tanguer les indices européens avant que l'administration Trump ne prenne le relais avec une série de mesures protectionnistes qui font craindre pour la croissance mondiale et la remontée de l'inflation alors que les grandes banques centrales ont eu le plus grand mal à faire repartir les prix à la consommation malgré une économie vigoureuse de part et d'autre de l'Atlantique.

Un trio de tête très divers

Revenons aux valeurs. Kering est donc le grand vainqueur à mi-exercice avec une hausse qui dépasse les 30%. Porté par Gucci, le groupe de luxe a une nouvelle fois dépassé toutes les attentes de la place sur les premiers mois de l'exercice et tous les feux semblent au vert pour la fin d'année.

Malgré une période un peu plus compliquée, avec un changement d'équipe dirigeante et des avions gros porteurs qui ont du mal à se vendre, Airbus présente un bilan plus qu'honorable à mi-parcours avec une hausse d'environ 20%.

Peugeot complète le podium avec un titre en hausse de 19,1% sur six mois. Malgré les craintes liées au conflit commercial entre les Etats-Unis et ses partenaires, le redressement entamé sous la houlette de Carlos Tavares porte clairement ses fruits. L'intégration d'Opel Vauxhall, que certains redoutaient, se passe pour le mieux et l'absence de PSA en Amérique du Nord pourrait finalement profiter au groupe.

Sodexo ferme la marche

Avec un repli supérieur à 23%, Sodexo pointe en dernière position du CAC40. La série d'avertissements sur résultats du groupe de restauration collective a laissé des traces. Pour les spécialistes, il faudra se montrer patient pour voir les mesures prises par la nouvelle équipe dirigeante se matérialiser.

Valeo (19,1%). Après un parcours exemplaire ces dernières années, tiré par les bienfaits de l'innovation, l'équipementier automobile est tombé de son piédestal suite à la publication de comptes annuels mitigés. La direction a aussi déçu sur sa guidance. La marge opérationnelle devrait rester stable cette année, pénalisée par les effets de change et l'inflation des matières premières.

Carrefour (-17%). Ce n'est pas une surprise. Malgré l'arrivée d'Alexambre Bompard à la tête du distributeur, Carrefour a connu des jours meilleurs. Forte concurrence en France, situation sociale compliquée en Amérique latine, retard dans le commerce en ligne, les chantiers sont nombreux pour Carrefour. La fermeture de magasins, l'annonce de partenariat avec Google (Alphabet) dans le e-commerce et avec Système U dans les achats sont les premières mesures prises par l'ancien boss de la Fnac pour redresser la barre.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com