»
»
»
»
Consultation
Cotation du 24/05/2019 à 17h35 Bic +0,20% 74,350€

Bic : la marge brute sera affectée par une hausse du coût des matières premières et des amortissements

Bic : la marge brute sera affectée par une hausse du coût des matières premières et des amortissements
Bic : la marge brute sera affectée par une hausse du coût des matières premières et des amortissements
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le chiffre d'affaires des 9 premiers mois 2018 de Bic s'est élevé à 1.436,8 millions d'euros, en baisse de 6,9% en publié et en hausse de 0,3 % à base comparable. L'impact défavorable de la variation de devises de (6,3)% s'explique principalement par la dépréciation du dollar américain et du réal brésilien par rapport à l'euro. Le chiffre d'affaires de l'Europe a augmenté de 1,5% et celui de l'Amérique du Nord de 1,4%, à base comparable. Le chiffre d'affaires des marchés en croissance a baissé de 2,2 % à base comparable.

Le résultat avant impôt était de 204,3 millions d'euros contre 275,9 millions d'euros sur les 9 premiers mois 2017. Le résultat financier net était de 8 millions d'euros, comparé à (0,8) millions d'euros sur les 9 premiers mois 2017. Les 9 premiers mois 2018 ont été impactés positivement par la réévaluation d`actifs financiers libellés en dollars américains par rapport au 31 décembre 2017.

Le résultat net part du Groupe était de 127,6 millions d'euros, en baisse de 31,5% en publié (et de 196,3 millions d'euros, en hausse de 5,4% avant la dépréciation du goodwill de Cello). Le taux effectif d'imposition était de 37,5% et de 28,1% hors impact de la dépréciation du goodwill de Cello. Le résultat net part du Groupe était de 56,8 millions d'euros au troisième trimestre 2018 versus 57,6 millions d'euros l'année dernière.

Le résultat net Part du Groupe par action était de 2,79 euros, comparé à 3,99 euros sur les 9 premiers mois 2017, en recul de 30,1%. Le résultat net Part du Groupe par action normalisé a diminué de 3,4% à 4,30 euros, comparé à 4,45 euros sur les 9 premiers mois 2017. Le résultat net Part du Groupe par action du troisième trimestre 2018 était de 1,24 euro, comparé à 1,23 euro au troisième trimestre 2017 en hausse de 0,8%. Le résultat net Part du Groupe par action normalisé du troisième trimestre 2018 était stable à 1,24 euro.

Les flux nets de trésorerie liés à l'activité d`exploitation étaient de 237,5 millions d'euros avec une marge d'autofinancement de 284,1 millions d`euros. La variation négative du besoin en fonds de roulement de 46,6 millions d'euros est principalement liée aux créances clients et à l'augmentation des stocks comparée à décembre 2017 due principalement à un effet de saisonnalité. La trésorerie est aussi affectée par des investissements industriels ainsi que par le paiement du dividende et les rachats d'actions.

PERSPECTIVES 2018

"En 2018, nous prévoyons une progression du chiffre d'affaires comprise entre +1% et + 3% à base comparable, les trois catégories contribuant à la croissance. Les principaux facteurs pouvant affecter la performance des ventes comprennent la poursuite de la pression concurrentielle dans les rasoirs, de nouvelles réductions de stocks chez les distributeurs et la poursuite de la faiblesse de l`économie brésilienne.
La marge brute sera affectée par une hausse du coût des matières premières et des amortissements plus élevés, tandis que nous continuerons à investir de manière ciblée dans le soutien à la marque et les dépenses opérationnelles.
Le résultat d'exploitation normalisé 2018 sera également impacté par la performance des ventes. Sur la base de ces éléments, nous prévoyons une marge d`exploitation normalisée comprise entre 17% et 18%".

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com