»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/07/2019 à 23h20 BEYOND MEAT RG +0,66% 195,480$
  • BYND - US08862E1091
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Beyond Meat : l'incroyable envolée du 'roi' du steack vegan

Beyond Meat : l'incroyable envolée du 'roi' du steack vegan
Beyond Meat : l'incroyable envolée du 'roi' du steack vegan
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Jusqu'où ? Débarqué à Wall Street le 1er mai, Beyond Meat poursuit sa fulgurante ascension. Le titre du 'roi du faux steak haché' a encore flambé de 21% lundi. Introduit à 25 dollars pièce, l'action de la firme californienne s'échange désormais autour des 170 dollars ! Autrement dit, la start-up créée en 2009 par Ethan Brown pèse désormais 10,4 Mds$ à New-York. Simple effet de mode ou véritable success-story ?

Un marché potentiel de près de 150 milliards de dollars

S'il est encore trop tôt pour se prononcer, la société qui conçoit et commercialise diverses variétés de produits alimentaires à base de protéines végétale, semble avoir de beaux jours devant elle. Les substituts à la viande sont en plein boom dans les pays occidentaux et les acteurs flairant le bon coup poussent comme des champignons. Selon les prévisions de Barclays, le marché de la viande alternative pourrait croître de 1.000% au cours des 10 prochaines années, pour atteindre 140 milliards de dollars. Le changement climatique, les préoccupations relatives au bien-être des animaux et l'intérêt accru pour la santé sont à l'origine de cette révolution.

En attendant, Beyond Meat semble avoir pris une longueur d'avance. Au plus grand bonheur des quelques investisseurs mondialement connus qui sont entrés au tour de table avant l'IPO de la société : on citera notamment Leonardo DiCaprio et Bill Gates.

Des résultats qui ont impressionné

La première publication financière de l'entreprise, le 6 juin, a entretenu la flambée boursière. Le groupe a dépassé toutes les prévisions des analystes. Surtout, si la société est encore déficitaire, le management a indiqué qu'il espérait atteindre l'équilibre dès cette année (au niveau de l'Ebitda ajusté) alors qu'il avait auparavant assigné cet objectif pour 2020. Du côté des ventes, la croissance est clairement au rendez-vous. Les revenus devraient progresser de 140% cette année pour atteindre près de 210 M$ contre moins de 88 M$ en 2018.

Un accord anticipé avec McDonald's

Pour certains observateurs, le prochain catalyseur pour le titre sera la signature d'un partenariat avec un grand acteur de la restauration rapide. Jefferies et JP Morgan évoquaient dernièrement une possible collaboration avec McDonald's. "Au moins une grande chaîne de restauration rapide deviendra probablement un client d'ici la fin de l'année", affirmaient les analystes de la banque américaine dans leur note d'initiation de la couverture du dossier. Une hypothèse qui prend encore plus de sens quand on sait que Don Thompson, l'ancien directeur général de McDonald's, est présent au capital de Beyond Meat.

Les 'shorteux' prennent cher

Cette envolée ne fait toutefois pas que des heureux. Selon les données de la société d'analyse financière S3 Partners, les positions 'shorts' sur le titre représentent près de 51% du capital !

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com