Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/08/2020 à 17h35 Vallourec -2,45% 28,290€

Bernstein, surcroît de prudence sur Vallourec et Technip

Bernstein, surcroît de prudence sur Vallourec et Technip
Bernstein, surcroît de prudence sur Vallourec et Technip
Crédit photo © Société Technip

(Boursier.com) — Bernstein a publié ce matin une étude sur le secteur des sociétés de services à l'industrie pétrolière en amont des résultats semestriels qui se profilent en juillet. Concernant Vallourec, le bureau d'études estime que la légère embellie constatée sur le marché OCTG (tubes pour l'industrie pétrolière) pourrait pousser le management à tenir un discours un peu plus optimiste. Mais cela ne devrait pas masquer ce qui s'annonce comme la première baisse du prix de vente moyen, une première dans la phase de ralentissement actuel. Les efforts de réduction des coûts déployés ne devraient pas encore porter leurs fruits. Le bureau d'études est aussi méfiant concernant l'impact de la hausse des prix de l'acier, qui avait permis de publier des résultats plutôt flatteurs au premier trimestre. En intégrant tous ces éléments, Bernstein redoute des comptes inférieurs aux attentes et reste à sousperformance avec une valorisation à 2 euros l'action.

Pour Technip, la donne est évidemment différente. La publication devrait être dominée par le rapprochement en cours avec FMC plus que par les résultats eux-mêmes. Cela n'empêche pas les investisseurs de nourrir des craintes sur les fondamentaux de l'activité. En particulier, plusieurs autres analystes ont évoqué cette question, la maturité du carnet de commandes pose question, et la faible proportion d'affaires nouvelles aussi. Bernstein pousse le management à renforcer le sujet d'un plan de réduction des coûts additionnel. Globalement, le spécialiste pense que les dirigeants pourraient faire passer le message aux investisseurs que l'exercice 2017 sera plus difficile que prévu. Bernstein est d'ailleurs 15% en-deçà du consensus pour l'exercice suivant, et près de 40% en-dessous en 2018. Pour l'heure, il suit le dossier à performance de marché, avec un objectif de cours de 40 euros, mais se positionne plutôt négativement en amont des résultats.

Vallourec et Technip dévoileront leurs comptes le 28 juillet. CGG (non couvert par Bernstein) le 29 juillet et Bourbon (non couvert par Bernstein) le 3 août. Les premières indications sectorielles seront fournies en Europe par le norvégien Aker Solutions dès le 13 juillet, avant l'italien Saipem le 27 juillet.

Les analystes restent prudents sur le secteur, notamment sur les valeurs françaises. L'indicateur synthétique Bloomberg, qui note de 1 à 5 les sociétés selon la proportion de recommandations négatives, neutres et positives, est inférieur à 3,5 points pour les quatre dossiers, ce qui est très faible.

- Technip : 3,47/5 (12 avis positifs, 13 avis neutres, 5 avis négatifs) pour un objectif moyen de 52,29 euros (fourchette 40 à 83 euros).

- Bourbon : 3,38/5 (4 avis positifs, 1 avis neutres, 3 avis négatifs) pour un objectif moyen de 14,09 euros (fourchette 11 à 18 euros).

- CGG : 2,47/5 (4 avis positifs, 4 avis neutres, 9 avis négatifs) pour un objectif moyen de 0,75 euro (fourchette 0,54 à 1,10 euro).

- Vallourec : 2,40/5 (3 avis positifs, 3 avis neutres, 9 avis négatifs) pour un objectif moyen de 3,19 euros (fourchette 1,20 à 4,70 euros).

©2016-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !