Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/07/2020 à 09h21 Marie Brizard Wine & Spirits +2,63% 1,170€

Belvédère : le chiffre d'affaires trimestriel a reculé de 4% hors droits d'accises

Belvédère : le chiffre d'affaires trimestriel a reculé de 4% hors droits d'accises
Belvédère : le chiffre d'affaires trimestriel a reculé de 4% hors droits d'accises
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le groupe de vins et spiritueux Belvédère a réalisé au premier trimestre 2013 188,7 Millions d'Euros de chiffre d'affaires, droits inclus, contre 198,7 ME l'an dernier à la même période à périmètre comparable, soit une diminution de 5%. Retraitée des effets de change, la diminution reste de -4,8%. Le chiffre d'affaires hors droits d'accises s'élève à 112 ME, en diminution de -3,7%.

En Pologne (59% du chiffre d'affaires), les ventes affichent un recul de - 9,4% (- 9,1% à taux de change constants), ce que le groupe attribue essentiellement au repli du marché polonais de la vodka. La vodka Krupnik, numéro 1 sur le marché polonais, a maintenu sa position avec 14% de part de marché en volumes à fin mars 2013 (Source AC Nielsen). Les ventes de vodka du groupe atteignent 17,5% de part de marché en mars 2013.

En France (30% du chiffre d'affaires), les ventes affichent une hausse de +8,4%. La croissance provient de l'activité Spiritueux, dont les ventes avaient été fortement pénalisées au 1er trimestre 2012 par l'anticipation des clients fin 2011 de la hausse des droits sur alcools entrée en vigueur le 1er janvier 2012. Les ventes de l'activité Vins sont quasi stables (-1% par rapport au 1er trimestre 2012).

Aux Etats-Unis (2% du chiffre d'affaires), les ventes affichent comparativement au dernier trimestre 2012 un recul de -46,5%. Belvédère explique cette chute pas un exceptionnel niveau de commandes de la part des distributeurs américains survenu dès le premier trimestre 2012, ces derniers craignant qu'une importante hausse des prix ne survienne durant l'année 2012. Cette hausse des prix ne s'étant pas produite, les tarifs ont continué de baisser devant le très important niveau de stock des distributeurs.

La Lituanie (6% du chiffre d'affaires) continue le redressement de son activité avec une progression de ses ventes de +11,1%.

"Le recul du chiffre d'affaires s'explique en partie par la mise en oeuvre progressive d'un programme de suppression des lignes d'activités non rentables, le groupe ayant décidé de mettre en oeuvre une politique de croissance durable. Nous comptons poursuivre ce plan et engager une politique volontariste de développement par l'innovation et l'action commerciale", a déclaré le PDG, Christophe Trylinski.

©2013-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !