Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/07/2020 à 17h29 Marie Brizard Wine & Spirits -0,18% 1,138€

Belvédère : bénéficiaire au premier semestre 2013 grâce aux produits financiers liés à la conversion de la dette

Belvédère : bénéficiaire au premier semestre 2013 grâce aux produits financiers liés à la conversion de la dette
Belvédère : bénéficiaire au premier semestre 2013 grâce aux produits financiers liés à la conversion de la dette
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le groupe de vins et spiritueux Belvédère a publié son rapport financier du premier semestre 2013, celui-ci faisant ressortir un bénéfice net de 122,6 Millions d'Euros (-51,4 ME au 30 juin 2012) compte tenu d'un produit financier de 125 ME lié à la conversion de la dette FRN et d'un produit net lié à l'actualisation financière des passifs gelés dans le cadre des plans de 27 ME.

Sur le plan opérationnel, les résultats s'améliorent mais restent négatifs. L'Ebitda courant du semestre ressort négatif à -2 ME contre -3,6 ME enregistré lors du même semestre sur l'exercice précédent. Cette évolution résulte essentiellement d'une diminution de la rentabilité en Pologne avec un Ebitda qui s'élève à seulement 71 KE contre 8 ME au cours des six premiers mois de 2012. A l'inverse, les résultats se redressent en France (périmètre Marie Brizard principalement) avec un Ebitda positif de 5,4 ME contre -2,4 ME au 1er semestre 2012.

Le résultat opérationnel consolidé du premier semestre 2013 s'inscrit à -13,3 ME contre -26,5 ME au 30 juin 2012. La perte opérationnelle courante se réduit à 6,9 ME contre près de 10 ME un an plus tôt.

Plusieurs éléments non récurrents ont encore eu un impact significatif sur le résultat opérationnel du groupe. Sur le semestre il s'agit essentiellement du produit net de cession de la marque Danzka pour 3,7 ME, des honoraires liés aux procédures judiciaires pour 6 ME et d'une dotation complémentaire aux provisions pour honoraires des avocats des porteurs de FRN de 4,3 ME (engagement pris par Belvédère dans le cadre du Term Sheet signé en 2012). Comme l'année dernière, les déficits reportables n'ont pas été activés au 30 juin 2013.

Belvédère explique la diminution de ses marges d'exploitation en Pologne par la baisse des ventes sur le semestre, dans un contexte de guerre des prix, d'une augmentation des dépenses de marketing nécessaires pour préserver les parts de marché et de difficultés commerciales avec un client important. En cumulé sur les 6 premiers mois de l'année, les ventes de vodka du groupe ont représenté 21,9% du marché total de la vodka en Pologne, identique aux 21,9% atteint au cours de la même période de l'exercice précédent. La vodka Krupnik, numéro 1 sur le marché polonais, a maintenu sa position avec 14,2% de parts de marché en volumes à fin juin 2013 (source Nielsen).

Au cours du premier semestre 2013, le chiffre d'affaires consolidé du groupe s'est élevé à 404,1 ME en recul de près de 6% par rapport à la même période de l'exercice précédent.

Au 30 juin 2013, les capitaux propres étaient positifs à 146,5 ME contre -299 ME au 31 décembre 2012. La dette financière nette au 30 juin 2013 a été diminuée de 73 ME et la trésorerie s'élevait à 50,8 ME, en augmentation de 21,3 ME par rapport au 31 décembre 2012. Belvédère a dégagé sur le semestre un flux de trésorerie liés aux activités opérationnelles positif de 8,9 ME.

©2013-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !