Cotation du 21/01/2022 à 23h20 Bed Bath & Beyond -3,50% 12,960$
  • BBBY - US0758961009
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Bed Bath & Beyond : pertes et montagnes russes en Bourse

Bed Bath & Beyond : pertes et montagnes russes en Bourse
Bed Bath & Beyond : pertes et montagnes russes en Bourse
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Bed Bath & Beyond, une "valeur meme" prisée des investisseurs sur les réseaux sociaux, connait une actualité boursière agitée, sur fond de publication de lourdes pertes trimestrielles, assorties d'un avertissement sur les comptes de l'exercice en cours. Le titre de la chaîne américaine de magasins de produits pour la maison a d'abord plongé mercredi de 10,8%, avant de remonter de près de 8% jeudi dans un volume élevé, après cette publication pourtant décevante.

Pour son 3e trimestre fiscal, achevé fin décembre, BBBY a publié jeudi avant l'ouverture une perte nette de 276,4 millions de dollars (2,78$ par action) contre une perte de 75,4 M$ (-61 cents) un an plus tôt. Ajusté des éléments non-récurrents, le résultat net s'est établi en perte de 0,25$ alors que le consensus tablait sur un léger profit ajusté de 0,1$ par action.

Les ventes trimestrielle ont atteint 1,878 milliard de dollars, en baisse de 28% sur un an, alors que le consensus du cabinet FactSet tablait sur des facturations de 1,951 Md$. Même à magasins comparables, les ventes ont encore chuté de 7% sur un an, alors que les analystes s'attendaient à un léger recul de 0,9%.

Les problèmes de "supply chain" ont côuté 100 M$

Pour le 4e trimestre fiscal en cours, le groupe a revu en baisse ses prévisions de ventes à 2,1 Mds$ et le bpa ajusté est attendu entre 0 et +15 cents. Des chiffres très inférieurs aux attentes du marchées, logées respectivement à 2,25 Mds$ et à +70 cents.

Pour l'ensemble de l'exercice en cours, les ventes sont attendues à 7,9 Mds$ avec un bpa ajusté situé entre 0 à une perte de 15 cents. Le consensus tablait respectivement sur 8,14 Mds$ et un bpa de +74 cents.

Le directeur général de BBBY, Mark Tritton, a expliqué que la demande pour ses produits avait été forte en fin d'année, mais que le groupe avait été plombé par les problèmes de chaîne d'approvisionnement et de manque de stocks, qui ont coûté au moins 100 millions de dollars sur le 3e trimestre fiscal.

Restructuration en cours et spéculation boursière

Concurrencé rudement par les géants du e-commerce comme Amazon, mais aussi par Walmart et Target, Bed Bath & Beyond a souffert ces dernières années d'une baisse de fréquentation de ses magasins, qui s'est aggravée pendant la crise du coronavirus.

Le CEO Mark Tritton compte relancer l'activité en réduisant le nombre de magasins, en faisant monter en gamme ceux qui restent ouverts et en accélérant les ventes en ligne. Le groupe a ainsi entrepris de fermer 200 magasins sur 2 ans, dans le cadre d'un plan stratégique annoncé en juillet 2020.

En Bourse, BBBY a été l'objet de vives spéculations depuis un an, à l'instar d'autres "valeurs meme" comme GameStop et AMC Entertainment, stars du forum boursier WallStreetBets sur le réseau social Reddit. Ces sociétés ont en commun d'être en difficulté financière, et leurs titres sont lourdement vendus à découvert par les fonds spéculatifs "short" (baissiers). Ainsi, les paris baissiers représentent actuellement 22% du capital de Bed Bath & Beyond.

Contrairement à GameStop (+640%) et AMC (+1020%!) dont les cours ont flambé depuis un an, l'action BBBY a perdu plus de 21% sur un an.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Actualités Bed Bath & Beyond

Aucune actualité disponible.
Plus d'actualités