»
»
»
»
Consultation
Cotation du 20/06/2019 à 10h10 BNP Paribas -0,82% 41,880€
  • BNP - FR0000131104
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Banques : les pertes des grandes banques devraient les exonérer d'impôts, au moins partiellement, ces prochaines années

Banques : les pertes des grandes banques devraient les exonérer d'impôts, au moins partiellement, ces prochaines années
Logo BNP Paribas

(Boursier.com) — Le 'Financial Times' révèle que Merrill Lynch pourrait au final limiter la casse en Grande-Bretagne après ses pertes colossales liées aux dépréciations de certains produits financiers. Selon le quotidien, les 29 Milliards de Dollars de pertes accumulées depuis le début de la crise actuelle par la banque d'affaires américaine devraient conduire à des abattements d'impôts qui permettraient à la firme d'échapper pour plusieurs années à l'impôt sur les sociétés outre-Manche. Le 'FT' a calculé, sur la base d'un taux d'imposition de 28%, que Merrill Lynch pourrait réduire ses impôts de quelque 8 Milliards de Dollars ces prochaines années.

Le phénomène est suffisamment important pour inquiéter certains grands centres financiers. Michael Bloomberg, maire de New York et actionnaire principal de Bloomberg LP qui le cite en l'occurrence, a affirmé ce week-end qu'il faudrait sans doute plusieurs années pour que les banques américaines recommencent à acquitter des taxes, d'où un manque à gagner certains pour les collectivités publiques, notamment locales. Quand on sait que le montant des dépréciations liées à la crise a dépassé la semaine dernière le cap des 500 Mds$ dans le monde, on peut imaginer l'ampleur du phénomène...

©2008-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com