Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 05/03/2021 à 17h37 Societe Generale +0,57% 21,335€
  • GLE - FR0000130809
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Banques : le secteur recule, les dividendes font encore parler

Banques : le secteur recule, les dividendes font encore parler
Banques : le secteur recule, les dividendes font encore parler
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Les banques pèsent sur la tendance ce jeudi en bourse à l'image de la Société Générale et de BNP Paribas qui perdent respectivement 3,8% et 3%. Les investisseurs devront peut être encore patienter avant de voir les établissements financiers être autorisés à verser des dividendes. Selon les sources de 'Bloomberg', les organismes de surveillance européens pencheraient pour une prolongation de l'interdiction de facto des dividendes bancaires jusqu'à l'année prochaine, tout en permettant à certains prêteurs de procéder à des versements s'ils peuvent faire preuve d'une solidité financière suffisante.

Une solution de compromis potentielle serait en train d'être élaborée parmi les banquiers centraux et les régulateurs, selon laquelle les prêteurs ne devraient être autorisés à reprendre les versements que lorsqu'ils ont suffisamment de capital pour absorber les pertes futures dues à la pandémie.

L'Institution d'émission a demandé fin mars à toutes les banques de la zone euro de mettre en sommeil leur distribution de dividendes et leurs rachats d'actions au titre des exercices 2019 et 2020. Et ce "afin d'améliorer leur capacité à absorber des pertes et à soutenir l'activité de prêt aux ménages ainsi qu'aux petites, moyennes et grandes entreprises durant la pandémie de coronavirus".

Si plusieurs organismes de surveillance et hauts responsables de la politique monétaire ont depuis lors accepté l'idée de permettre aux banques les plus solides de reprendre les versements au début de l'année prochaine, d'autres ont souligné que les établissements devaient préserver leur capital pour les prêts dans un contexte d'incertitude économique continue. Helmut Ettl, membre du Conseil de surveillance de la BCE, a exhorté les banques à rester "très, très prudentes" en ce qui concerne le versement des dividendes alors qu'elles doivent se préparer aux conséquences de la pandémie de coronavirus. "Notre approche reste que les réserves et les fonds propres doivent rester forts, et donc notre position est que nous devons rester très, très prudents avec les dividendes", a déclaré à la presse M. Ettl, qui est également coprésident de l'autorité de régulation bancaire autrichienne. "Le moins de capital possible devrait sortir des livres des banques".

Le Conseil de surveillance de la BCE doit décider de la levée éventuelle de l'interdiction et des modalités de celle-ci lors d'une réunion qui se tiendra la semaine prochaine. Il est pour le moment difficile de savoir quels critères seront utilisés pour déterminer la solidité des banques.

©2020-2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !