»
»
»
»
Consultation
Cotation du 19/09/2018 à 22h15 Goldman Sachs +2,92% 235,580$
  • GS - US38141G1040
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Banques : la filiale US de Deutsche Bank échoue aux "stress tests" de la Fed

Banques : la filiale US de Deutsche Bank échoue aux "stress tests" de la Fed
Banques : la filiale US de Deutsche Bank échoue aux 'stress tests' de la Fed
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Coup dur pour la filiale américaine de Deutsche Bank. Celle-ci a échoué à la deuxième étape des tests de résistance ('stress tests') annuels de la Réserve fédérale, dont les résultats ont été annoncés jeudi soir. La banque centrale des Etats-Unis a justifié sa décision en évoquant des "faiblesses substantielles" dans la gestion des risques et en matière de planification des immobilisations de l'établissement.

La semaine dernière, Deutsche Bank avait réussi, comme les 34 autres banques évaluées par la Fed, la première étape des tests de résistance, centrée sur l'évaluation du niveau des fonds propres dans l'hypothèse d'une récession sévère.

Le titre Deutsche Bank déjà sanctionné fin mai

Mais les investisseurs s'attendaient quelque peu à ce qu'elle soit recalée à la 2ème étape, dont le but était d'évaluer la performance individuelle des banques en cas de crise financière ainsi que leurs projets de distribution de capitaux (rachats d'actions, distribution de dividendes).

La banque allemande devra, pour approbation, soumettre à l'autorité de régulation tout nouveau plan de distribution de liquidités à sa maison-mère, a précisé un haut responsable de la Fed. Fin mai, l'action de Deutsche Bank avait été fortement chahutée après que le 'Wall Street Journal' a révélé que la Fed avait jugé, un an plus tôt, que les activités de la banque allemande aux Etats-Unis étaient "en difficulté".

C'est la première fois que la Fed rend publics les résultats de six banques étrangères, dont (outre Deutsche Bank), Credit Suisse Group, UBS, BNP Paribas, Barclays et Royal Bank of Canada, qui ont donc tous réussi les tests.

Goldman Sachs et Morgan Stanley ne pourront pas augmenter les versements à leurs actionnaires

Par ailleurs, parmi les banques américaines, la Fed a exigé de 6 d'entre elles qu'elles réduisent les montants qu'elle comptaient distribuer à leurs actionnaires. Goldman Sachs et Morgan Stanley ont même été priées de geler le montant de ces versements par rapport à l'an passé, tandis que JP Morgan Chase, American Express, M&T Bank Corp. et Keycorp ont été contraintes de réduire les montants qu'elles souhaitaient initialement distribuer.

A Wall Street, les titres de Goldman Sachs et de Morgan Stanley variaient de moins de 0,25% jeudi soir en cotations post-séance, tandis que celui de JP Morgan Chase bondissait de 1,6%. JP Morgan a annoncé après la publication des résultats des stress tests qu'elle allait distribuer un dividende trimestriel de 80 cents par action contre 56 cents un an plus tôt, et qu'elle rachèterait pour 20,7 Mds$ de ses propres actions.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com