Accueil
»
Bourse
»
Action Europe
»
Actualités
»
Consultation
Commerzbank
  • CBK - DE000CBK1001
  • + Ajouter à : Mes Listes

Banques : ABN Amro et la Commerzbank tombent dans le rouge

Banques : ABN Amro et la Commerzbank tombent dans le rouge
Banques : ABN Amro et la Commerzbank tombent dans le rouge
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Deux grandes banques européennes sont tombées dans le rouge au premier trimestre, victimes d'une forte hausse de leur coût du risque en raison de la pandémie de Covid-19. La Commerzbank a ainsi essuyé une perte nette de 295 millions d'euros au cours des trois premiers mois de l'année contre un profit de 122 ME sur la même période de 2019. Le consensus était positionné à -240 ME.

La seconde banque allemande estime que l'épidémie de coronavirus a pesé sur ses comptes à hauteur de 479 ME au cours du trimestre, avec notamment 326 ME de provisions pour pertes de crédit alors que ces dernières étaient de 78 ME il y a un an. Commerzbank s'attend à ce que ces provisions s'élèvent entre 1,0 et 1,4 MdE sur l'ensemble de l'année. Tout en jugeant difficile de fournir des prévisions pour 2020, elle espère néanmoins parvenir à stabiliser ses revenus dans la banque de détail si l'activité économique reprend et que l'Allemagne n'est pas contrainte de confiner à nouveau sa population. Commerzbank cherche de nouvelles sources d'économies après l'échec de sa fusion avec sa grande concurrente Deutsche Bank et elle a engagé des consultants pour l'aider à les identifier.

ABN Amro a de son côté enregistré une perte nette de 395 millions d'euros sur les trois premiers mois de 2020, son premier résultat négatif depuis 2013. Comme pour sa concurrente allemande, la banque néerlandaise a vu ses provisions pour créances douteuses s'envoler à 1,1 MdE et a averti sur le fait que ces dernières pourraient atteindre 2,5 MdsE sur l'ensemble de l'exercice. Le profit opérationnel, qui exclut les provisions, a reculé de 13% à 624 ME.

Le prêteur, qui a l'une des plus grandes expositions en Europe à l'industrie mondiale du pétrole et du gaz, avait averti en mars qu'il subirait une perte trimestrielle... Le directeur général, Robert Swaak, qui a pris les rênes du groupe le mois dernier, a déclaré qu'il allait accélérer la revue de la banque d'investissement d'ABN Amro, qui doit être achevée en août : "Bien que des progrès aient été réalisés ces dernières années dans l'amélioration des rendements, cela n'a pas permis d'atteindre la rentabilité requise... (et) le profil de risque n'est pas totalement aligné sur celui de la banque".

©2020,