Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h35 BNP Paribas +2,81% 33,500€
  • BNP - FR0000131104
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Banque : le secteur en pleine forme ce mardi

Banque : le secteur en pleine forme ce mardi
Banque : le secteur en pleine forme ce mardi
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Le secteur bancaire accroît ses gains en fin de séance à Paris, toujours soutenu par le mouvement de consolidation qui semble accélérer en Europe. L'actualité est particulièrement intense en Espagne et en Italie. De l'autre côté des Pyrénées, après l'officialisation des discussions entre Caixabank et Bankia et les bruits de couloir autour de Banco de Sabadell, un nouveau mariage se profile puisqu'Unicaja Banco a confirmé hier avoir eu un contact préliminaire avec son concurrent Liberbank.

À Milan, Intesa Sanpaolo a annoncé lundi la prise d'une participation de 69% au capital de la banque suisse Reyl & Cie afin de se renforcer dans la gestion de fortune. La première banque transalpine avait déjà fait parler d'elle en début d'année en rachetant Unione di Banche Italiane. L'Etat est par ailleurs toujours à la recherche d'un repreneur pour Banca Monte dei Paschi di Siena qui doit sa survie qu'à un renflouement du gouvernement italien.

En Suisse, UBS et le Credit Suisse pourraient se rapprocherpour créer l'une des plus grandes banques européennes, alors qu'en Allemagne, les bruits de couloir autour de la Commerzbank et de la Deutsche Bank reviennent régulièrement sur le devant de la scène.

A l'écart de ce mouvement jusqu'il y a peu de temps, la France commence à faire parler. Le Crédit Agricole serait à la recherche de potentielles cibles en Italie (Banco BPM et Creval ?) tandis que Morgan Stanley a remis au goût du jour un vieux serpent de mer dans les salles de marchés en évoquant un rapprochement potentiel entre BNP Paribas et la Société Générale.

Une note de Barclays bénéficie également au compartiment ce mardi puisque le courtier britannique estime que si les banques européennes restent exposées à des vents contraires, elles sont trop bon marché pour être ignorées des investisseurs. Le secteur, particulièrement cyclique, a énormément souffert depuis le début de l'année avec un repli supérieur à 40% pour son indice Stoxx, tombé le 25 septembre au plus bas depuis sa création.

En tête du CAC40, la banque de la Défense bondit désormais de près de 7% à 12,2 euros, suivi de près par le Credit Agricole (+5,4% à 7,8 euros) et BNP Paribas (+5,3% à 33,1 euros).

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !