Accueil
»
Bourse
»
Actions Bruxelles
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 03/07/2020 à 17h25 Banimmo -0,73% 2,720€

Banimmo : la valeur intrinsèque par action grimpe à 10,08 Euros

Banimmo : la valeur intrinsèque par action grimpe à 10,08 Euros
Banimmo : la valeur intrinsèque par action grimpe à 10,08 Euros
Crédit photo © Boursier.com

(Boursier.com) — Le résultat net consolidé (IFRS) du premier semestre fait apparaître une perte de -1,5 million d'euros contre une perte de -7,5 millions d'euros en juin 2014. Sans tenir compte des éléments non cash, à savoir les variations de juste valeur sur immeubles de placements et instruments dérivés et aux impôts différés, le résultat net est proche de l'équilibre.

La valeur intrinsèque par action s'élève à 10,08 Euros à comparer à un cours de bourse de 7,80 Euros au 30 juin 2015. Cette valeur était de 10,66 Euros au 31 décembre 2014. La variation entre les deux dates est essentiellement attribuable à la réduction de valeur sur les immeubles de placement (0,3 Euro par action). Cette valeur intrinsèque n'intègre pas les plus-values escomptées sur les immeubles comptabilisés en stocks.

Les revenus locatifs nets s'élèvent à 3,9 ME au 30 juin contre 4,9 ME au 30 juin 2014. La baisse du revenu locatif de 0,9 ME enregistrée durant ce semestre sur le site de Marché Saint-Germain.

Dans son communiqué de résultats annuels 2014, Banimmo avait annoncé une année 2015 visant : Un volume d'opérations représentant plus de 100.000 m(2) répartis sur sept dossiers. Un objectif de vente de plus de 100 ME et une reprise en main des dossiers représentant un degré de risque plus élevé, à savoir les projets de centres commerciaux Urbanove et le dossier du bâtiment North Plaza.

Le premier objectif est en passe d'être atteint. Six des sept dossiers sont acquis. Concernant le second point, Banimmo estime pouvoir, à ce jour, atteindre 60 à 70% de cet objectif. La réalisation de l'objectif dépendra du degré d'avancement de la vente du bâtiment Alma Court et la prise en location du North Plaza.

Enfin, pour le point des centres commerciaux, ce dossier a substantiellement évolué sur les six derniers mois en accord avec tous les intervenants. Cette évolution contribue à réduire les incertitudes liées à ces deux projets de centre commerciaux. L'avancement des dossiers Verviers et Namur combiné à une réduction des risques ont contribué à une amélioration notable de ces projets.

©2015-2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !