Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 28/10/2020 à 11h30 Baccarat 0,00% 124,000€
  • BCRA - FR0000064123
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Baccarat : le rouge domine, mais les pertes se réduisent

Baccarat : le rouge domine, mais les pertes se réduisent
Baccarat : le rouge domine, mais les pertes se réduisent

(Boursier.com) — Malgré un chiffre d'affaires en baisse de -2,8% (-0,8% à changes constants), à 151 millions d'euros, Baccarat a fortement amélioré son EBTIDA de 34,6% son EBITDA à 5,32 ME. Insuffisant, cependant pour ramener le bas du compte de résultats dans le vert : la perte opérationnelle courante atteint -2,21 ME (-3,36 ME précédemment) et la perte nette consolidée -5,42 ME (-9,8 ME en 2013). Le management explique ces pertes par l'évolution des taux de changes, les mesures anti-ostentatoires en Chine sur l'activité Flaconnage et un marché atone en Europe.

Le bilan fait apparaître 50,2 ME de capitaux propres et 11,7 ME de dette financière nette, soit un taux d'endettement de 23,3% (20,4% en 2013) et un ratio dette sur EBITDA de 2,2 fois, après 3 fois l'année précédente. Après la vente par Starwood des activités hôtelières de Groupe du Louvre, la participation de Groupe du Louvre dans Baccarat (66,62%) a été reclassée auprès de SDL Investments, qui a consenti un crédit relais de 22,26 ME en remplacement des emprunts initialement consentis par un pool bancaire en janvier 2013, emprunts dont le remboursement a été souhaité par les banques en vertu de dispositions contractuelles.

Base de comparaison élevée en début d'année

En 2015, Baccarat se concentrera sur la mise en oeuvre des initiatives amorcées à l'été 2013 et leur déploiement à travers le monde. Cela passe notamment par le renforcement du réseau de distribution en propre mais aussi une collaboration accrue avec les grands magasins. Le lancement de nouvelles initiatives sera soutenu par un plan marketing tout au long de l'année, ajoute l'entreprise. Le management prévient cependant que les ventes du premier trimestre devraient être pénalisées par un effet de base défavorable. La tendance devrait se renverser sur les trimestres suivants.

©2015-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !