Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 23/10/2020 à 17h19 Baccarat +7,02% 122,000€
  • BCRA - FR0000064123
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Baccarat : contient les effets de la crise sanitaire au 1er semestre

Baccarat : contient les effets de la crise sanitaire au 1er semestre
Baccarat : contient les effets de la crise sanitaire au 1er semestre
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Dans son ensemble, Baccarat a été fortement affecté par cette crise sanitaire sans précédent. Cependant, la désirabilité de la marque, le savoir-faire et la mobilisation des équipes lui ont permis de résister dans un environnement économique très dégradé. Son chiffre d'affaires ressort ainsi à 52,2 millions d'euros sur le 1er semestre 2020, en baisse de -30,8% à changes comparables et -29,6% à changes courants par rapport à la même période en 2019. Le groupe bénéficie, depuis le début de l'année, de l'évolution positive des fluctuations monétaires, en particulier du Yen. La performance du groupe a été surtout fortement affectée par la pandémie de Covid-19.

Ainsi, l'Ebitda publié au 1er semestre, après prise en compte de l'application de la norme IFRS 16 depuis le 1er janvier 2019 est négatif à -1,2 ME (+8,6 ME l'an passé sur la même période). Cette baisse traduit directement le repli massif du chiffre d'affaires. Hors impact IFRS 16, l'Ebitda est négatif à -6,4 ME au 1er semestre 2020 (+3 ME l'an passé à la même période).

Sous l'effet du repli de l'Ebitda et de la hausse des dotations aux amortissements d'actifs, le résultat opérationnel courant publié est négatif à -9,2 ME au 1er semestre (+1,2 ME au 1er semestre 2019). Après neutralisation de l'impact IFRS 16, il représente une perte de -9,5 ME (+0,3 ME l'an passé sur cette même période un an plus tôt).

Le résultat opérationnel publié représente en conséquence une perte de -10,5 ME (+0,6 ME sur la même période en 2019).

Le résultat net publié part du groupe est négatif à -11,5 ME au 1er semestre (-0,3 ME l'an passé à la même période).

La trésorerie à fin juin 2020 s'élève à 25,5 ME (26,1 ME à fin décembre 2019). La consommation nette de trésorerie sur le semestre s'établit à -0,5 ME contre une consommation de trésorerie de -10,2 ME au 1er semestre 2019.

Perspectives

Même s'il est difficile d'anticiper les tendances de marché dans un contexte de circulation du virus toujours active notamment avec les nouvelles mesures de confinement ciblées ou généralisées et les entraves aux flux touristiques, il est probable que l'onde de choc sur l'économie mondiale n'a pas fini de produire ses effets négatifs dans la plupart des industries et en particulier celle du luxe. Malgré cela, Baccarat pourra compter sur les fondamentaux de sa marque et la créativité de ses talents pour traverser cette crise.

Sur les prochains mois, le groupe se concentrera sur l'exploitation de son réseau de distribution actuel et examinera toute opportunité de développement de manière plus ciblée en visant les investissements commerciaux rentables à court et moyen terme.

A plus long terme, Baccarat poursuivra une politique d'allocation rigoureuse des ressources pour accroître sa performance opérationnelle et augmenter la rentabilité de ses capitaux engagés.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !