Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 28/10/2020 à 11h30 Baccarat 0,00% 124,000€
  • BCRA - FR0000064123
  •   SRD
  • PEA
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Baccarat : chiffre d'affaires trimestriel de 32,6 ME

Baccarat : chiffre d'affaires trimestriel de 32,6 ME
Baccarat : chiffre d'affaires trimestriel de 32,6 ME

(Boursier.com) — L 'activité sur le trimestre écoulé (T3) a été marquée par une forte croissance des ventes au détail qui représentent près de la moitié du chiffre d'affaires sur la période alors que les ventes en gros et au Japon sont en baisse.
Le chiffre d'affaires du groupe s'établit à 32,6 ME au troisième trimestre 2016, en baisse de -6,2% par rapport à 2015 (-11,0% à changes comparables). Hors activité flaconnage, la baisse est de -5,2% (-10,3% à changes comparables).

Le chiffre d'affaires cumulé à fin septembre 2016 s'élève à 97,9 ME, en baisse de -3% par rapport à 2015 (-6,0% à changes comparables). Hors activité flaconnage, la baisse est de -1,3% (-4,6% à changes comparables) confirmant la bonne performance des ventes au détail et le ralentissement continu des ventes en gros.

En Europe, le chiffre d'affaires publié est en croissance de +12,4% et +22,2% hors flaconnage, tiré par la forte progression des ventes au détail (+45,9%) et la reprise significative de l'activité en Europe de l'Est (+23,5%).
L'activité flaconnage, en baisse de -19,7%, continue à être pénalisée par le déstockage des alcools de luxe en Chine à la suite des mesures anti-ostentatoires.

En Amériques, le chiffre d'affaires du troisième trimestre est en recul de -8,2% (-7,8% à changes comparables). Les ventes au détail continuent leur progression avec une croissance à changes réels de +4,5% dont +48,0% en e-commerce. Le réseau multimarques et les grands magasins ont souffert mais un meilleur carnet de commandes permet d'anticiper une amélioration au quatrième trimestre.

Au Japon, le chiffre d'affaires du troisième trimestre est en croissance de +2,5% grâce à l'appréciation du Yen mais en baisse en devises locales de -13,7%, en ligne avec l'ensemble du marché du luxe qui souffre de la baisse du tourisme chinois.

En Asie hors Japon, le chiffre d'affaires du troisième trimestre, en baisse de -37,3% à changes réels (-36,2% à changes comparables), est affecté par des effets de base et notamment l'ouverture du marché coréen en 2015. En revanche, l'activité de ventes au détail confirme sa forte croissance à +27,6%.

Dans le reste du monde, le chiffre d'affaires du troisième trimestre est en baisse de -50,2% notamment au Moyen Orient en raison d'un effet de base défavorable résultant d'un niveau élevé de livraisons 2015 pour l'ouverture de la boutique de Djeddah en Arabie Saoudite. Dans cette région, les ventes des distributeurs de Baccarat aux clients finaux continuent leur croissance à 2 chiffres alors que leurs achats auprès de Baccarat sont affectés par des effets de déstockage.
La dette financière nette s'établit à 20,9 ME à fin septembre 2016 contre 22,0 ME à fin juin 2016 et 13,5 ME à fin décembre 2015. L'augmentation par rapport à fin 2015 résulte principalement des effets de l'appréciation du yen et de la saisonnalité de l'activité.

Le dernier trimestre 2016 sera marqué par le déploiement d'un plan marketing intense avec l'implantation de "pop-up stores" (boutiques éphémères) et de "boîtes à cadeaux" Baccarat dans les points de ventes des grandes villes internationales, le déploiement d'un plan de communication ciblé pour la collection de bijoux Marie-Hélène de Taillac, ainsi que le lancement de nouveautés dans la continuité de la stratégie "cadeau de luxe", le tout soutenu par une forte animation digitale sur les réseaux sociaux.

Aucun autre événement connu susceptible d'avoir une incidence significative sur la situation du Groupe au 30 septembre 2016 n'est à signaler.

©2016-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !