Accueil
»
Bourse
»
Action Europe
»
Actualités
»
Consultation
Axorys (ex - Euraltech)
  • ERT - FR0000060386
  • + Ajouter à : Mes Listes

Axorys : résultats semestriels en amélioration

Axorys : résultats semestriels en amélioration
Logo Axorys (ex - Euraltech)

(Boursier.com) — Le groupe Axorys a publié pour le compte du premier semestre 2006 un chiffre d'affaires de 58,8 Millions d'Euros, en diminution de 9,5% par rapport au 65 ME au premier semestre 2005. La période a souffert du ralentissement du rythme des commandes, mais a permis d'apurer un carnet de commandes pris avec des marges tendues.

Le chiffre d'affaires du Pôle Système est de 39,2 ME pour 43,6 ME budgété, soit un retard de 10%. Le chiffre d'affaires a été pénalisé par la résolution de nombreux litiges apparus en 2005 auxquels a dû faire face la nouvelle Direction dès son arrivée. Ils ont généré chez le principal client des reports de décision ou des décisions en faveur de concurrents. Ces reports conjugués avec le ralentissement du rythme des investissements chez les deux constructeurs français ont engendré le décalage de nombreux projets. Ce manque d'activité et les restructurations du premier semestre ont pesé sur la rentabilité du Pôle.

Le chiffre d'affaires du Pôle Services est de 20 ME pour 18,7 ME budgété. Ceci est du, d'après Axorys, à un bon carnet de commandes au 1er janvier 2006 et à un bon niveau de commandes au premier semestre. Les pertes importantes sur une très grosse affaire gérée par la filiale luxembourgeoise Cotulux ont contribué à la perte au premier semestre 2006.

Le résultat opérationnel consolidé au 30 juin 2006, est négatif de 3,7 ME à comparer à une perte de 11,2 ME au premier semestre 2005 (ou -3,8 ME avant la dépréciation à hauteur de -7,4 ME des écarts d'acquisition comptabilisée au 30 juin 2005). Axorys précise que la diminution de son chiffre d'affaires semestriel a été absorbée par la réduction des charges d'exploitation, malgré le coût des restructurations encore supportées au premier semestre 2006 et la dégradation de certains chantiers 2005 achevés au premier semestre 2006.

La perte nette du groupe a été ramenée à 5 ME au 30 juin 2006, contre 15,1 ME un an plus tôt.

©2006-2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !