Cotation du 22/10/2021 à 17h35 Axa +0,88% 23,945€

Axa entend lutter contre la dégradation des écosystèmes forestiers et préserver la biodiversité

Axa entend lutter contre la dégradation des écosystèmes forestiers et préserver la biodiversité
Axa entend lutter contre la dégradation des écosystèmes forestiers et préserver la biodiversité
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Axa annonce un plan pour lutter contre la dégradation des écosystèmes forestiers afin de préserver la biodiversité. Axa annonce de nouveaux engagements avec notamment un projet d'investissement de 1,5 milliard d'euros pour soutenir une gestion durable des forêts, dont 500 millions d'euros dans des projets de reforestation dans les pays émergents, permettant de capturer au total 25 mégatonnes de CO2 par an.Actuellement, avec plus de 60.000 hectares de forêts en portefeuille, tous certifiés par le "Programme for the Endorsement of Forest Certification" ou le "Forest Stewardship Council", AXA IM est un investisseur actif dans la gestion durable des forêts.

Axa va également renforcer ses exigences en matière d'investissement et d'assurance dans des activités qui contribuent activement à la déforestation. Cela concernera en particulier certaines productions de soja, d'huile de palme, de bois et l'élevage bovin dans des régions où ces industries contribuent notoirement à la déforestation.

Par ailleurs, Axa rejoint l'initiative "World Heritage Sites", lancée par les "United Nations Principles for Sustainable Insurance" et le WWF, et va mettre en place des exclusions spécifiques sur ses activités d'assurance pour protéger les principales réserves de biodiversité identifiées par l'Unesco. La moitié de ces sites, répartis dans 110 pays, sont reconnus comme étant des "hotspots" de biodiversité et jouent un rôle dans la prévention des catastrophes naturelles.

Enfin, Axa va poursuivre son engagement constant dans la préservation de la biodiversité à travers son action en tant que membre fondateur de la "Taskforce on Nature-related Financial Disclosures". Cette initiative doit jouer un rôle déterminant pour élaborer un cadre de 'reporting' permettant aux institutions financières d'identifier et d'analyser les activités économiques ayant un impact matériel direct et indirect sur la biodiversité.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !