Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 03/07/2020 à 17h35 Renault -1,37% 22,295€
  • RNO - FR0000131906
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Conserver
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Automobile : PSA et Renault en grande forme !

Automobile : PSA et Renault en grande forme !
Automobile : PSA et Renault en grande forme !
Crédit photo © Reuters / Jason Lee

(Boursier.com) — Le secteur automobile tire la tendance en ce milieu de semaine à l'image de Groupe PSA et de Renault qui gagnent respectivement 4,6% et 5%. Le secteur bénéficie des publications plutôt bien perçues des groupes allemands Volkswagen et Daimler. Le premier constructeur mondial, qui a annoncé il y a quelques semaines le retrait de ses objectifs 2020, s'attend à être rentable cette année malgré l'annonce de résultats en très forte baisse au premier trimestre sur fond de crise du Covid-19. Sur la période, la firme a vu son bénéfice opérationnel fondre de 76,6% à 904 ME pour des revenus en recul de 8,3% à 55,1 MdsE. Le résultat net a chuté de 83,1% à 517 ME.

"Le groupe Volkswagen s'attend à ce que les livraisons soient nettement inférieures à celles de l'année précédente en raison de l'impact de la pandémie de Covid-19. Des défis se poseront également, notamment en raison de l'intensité croissante de la concurrence, de la volatilité des marchés des matières premières et des devises et des exigences plus strictes en matière d'émissions", souligne le management, qui précise que si dans l'ensemble, le bénéfice d'exploitation 2020 devrait être nettement inférieur à celui de 2019, il devrait rester positif.

Chez Daimler, l'Ebit du constructeur s'est élevé à 617 millions d'euros au premier trimestre contre 2,8 MdsE à la même période l'année précédente, dont 510 ME provenaient de la division automobile Mercedes-Benz. Les revenus ont diminué de 6% à 37,2 MdsE avec une chute des ventes de voitures de 17% à 644.300 unités. Daimler anticipe un repli de son chiffre d'affaires et de son résultat opérationnel 2020 mais estime que le résultat opérationnel de sa seule division Mercedes-Benz Cars & Vans devrait augmenter compte tenu d'une charge exceptionnelle importante enregistrée l'an dernier.

Par ailleurs, Renault est également dopé par des rumeurs relatives à son plan d'économies. Selon deux sources proches du constructeur citées par 'Reuters', le groupe au losange réfléchit à réduire drastiquement le nombre de sous-traitants avec lesquels il conçoit ses véhicules, une mesure qui pourrait lui permettre d'économiser entre 100 et 200 millions d'euros par an. Selon les sources, celui qui occupait encore au printemps dernier le même poste chez PSA préconise de ramener d'une quinzaine actuellement à quatre ou cinq le nombre de prestataires généralistes pour l'ingénierie des produits. "Il n'y aurait plus que quelques gros sous-traitants qui se partageraient 80% du gâteau, mais qui devraient nous faire des offres globales plus performantes".

Renault doit détailler durant la deuxième moitié de mai un plan d'économies de deux milliards d'euros sur trois ans pour redresser sa situation financière.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !