Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 26/10/2020 à 17h36 Auplata Mining Group (ex-Auplata) -18,55% 0,180€
  • ALAMG - FR0013410370
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Auplata Mining Group : reprise de la production de l'usine sur le site de Dieu Merci

Auplata Mining Group : reprise de la production de l'usine sur le site de Dieu Merci
Auplata Mining Group : reprise de la production de l'usine sur le site de Dieu Merci
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Auplata Mining Group - AMG annonce la reprise de la production de son usine sur le site de Dieu Merci.
Avec l'amélioration de la situation sanitaire, les circuits logistiques d'approvisionnement retrouvent peu à peu leur normalité ce qui a permis à AMG d'acheminer les équipements et fournitures nécessaires au redémarrage de la production.

Depuis la reprise de l'activité sur le site de Dieu Merci début juillet 2020, qui avait été stoppée depuis le 7 avril 2020 en raison de la crise sanitaire, les équipes d'AMG ont remis en état un broyeur à boulets de marque "Bergeaud" afin que la production puisse reprendre le plus rapidement possible. Il permet de broyer le minerai des taillings à une granulométrie inférieure à 0,3 mm permettant ainsi d'augmenter la récupération de l'or et par conséquent la rentabilité de l'usine. Ce broyeur, qui a une capacité de traitement de 100 tonnes par jour, est d'ores et déjà installé.

D'autres part, les équipes d'AMG finalisent la remise en état de deux broyeurs à boulets de marque "Neyrtec", qui permettront un accroissement sensible de la capacité et une amélioration de la granulométrie en opérant avec des hydrocyclones. Une fois installés, ces deux broyeurs devraient ainsi permettre d'augmenter graduellement la capacité de traitement des taillings pour la porter à 200 tonnes par jour.

Ces remises en état ont été réalisées dans l'attente de l'installation du broyeur à boulets de marque "Funvesa" avec des hydrocyclones péruviens. Commandé il y a plus de 5 mois, ce dernier n'est arrivé en Guyane française qu'à la fin du mois d'août, retardé par la crise sanitaire. Ce broyeur et ces hydrocyclones sont actuellement en cours d'acheminement sur site ; une fois installé en remplacement des autres broyeurs, il permettra d'arriver à la capacité de traitement nominale de l'usine de Dieu Merci de 300 tonnes par jour.

Luc Gérard, Président - Directeur Général d'AMG commente : "Je remercie les équipes d'AMG et tous nos partenaires qui ont, de près ou de loin, contribué à cette étape fondamentale dans la vie de l'entreprise. AMG rentre à présent dans une nouvelle phase avec ses trois unités Pérou, Guyane française et Maroc en production. Combiné à la hausse générale des prix des métaux, cela devrait permettre de valoriser le haut potentiel des ressources des différents actifs miniers du groupe."

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !