Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/07/2020 à 14h45 Auplata Mining Group (ex-Auplata) -1,52% 0,226€
  • ALAMG - FR0013410370
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Auplata : CMT victime de la crise

Auplata : CMT victime de la crise
Auplata : CMT victime de la crise
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Auplata Mining Group fait état des indicateurs d'activité du 1er trimestre 2020 de sa filiale marocaine, la Compagnie Minière de Touissit (CMT) dont elle détient indirectement une participation contrôlante de 37,04%. Comme ce fut le cas pour AMG, l'un des principaux impacts de la pandémie de COVID-19 pour CMT est la diminution du prix des métaux de base, du fait notamment de la réduction de la demande globale. En particulier, le cours du plomb est en repli de -17% par rapport à la même période de l'exercice précédent. Des mesures sanitaires ont été mises en oeuvre afin de protéger les collaborateurs et agents de CMT de la contamination, tout en poursuivant l'activité minière à un rythme réduit. Une commission, diligentée par les pouvoir publics, contrôle régulièrement le respect par la CMT des recommandations émises par le Ministère de la santé marocain, et procède à des tests aléatoires sur les salariés. A ce jour aucun cas positif n'a été détecté.

Afin de compenser la diminution du prix des concentrés, CMT a choisi, comme l'a fait AMG, de maximiser sa production. Le volume de vente des concentrés est ainsi en hausse de +5% sur la période.

Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020 s'élève à 8,3 ME, contre 10,9 ME à la même période l'année précédente, en raison essentiellement de la diminution des prix des métaux de base. L'activité est ainsi en recul de -24% sur ce 1er trimestre. Les investissements au cours du 1er trimestre 2020 se sont élevés à 2,5 ME contre 0,4 ME sur la même période de 2019. Cette augmentation significative est due en grande partie au rythme de croisière atteint par les travaux de creusement du nouveau puits sur le site principal d'exploitation d'Ighrem Aoussar de la mine de Tighza.

L'endettement financier été ramené à 18,7 ME suite au remboursement des échéances BERD (Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement), ce qui représente une diminution de -16% par rapport à la situation au 31 décembre 2019.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !