»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/09/2018 à 22h15 AT&T +1,02% 33,780$
  • T - US00206R1023
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

AT&T boucle sa fusion géante avec Time Warner, mais Trump peut encore faire appel

AT&T boucle sa fusion géante avec Time Warner, mais Trump peut encore faire appel
AT&T boucle sa fusion géante avec Time Warner, mais Trump peut encore faire appel
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — C'est fait ! l'opérateur télécom AT&T a enfin finalisé l'acquisition du colosse des médias Time Warner. L'opération se chiffre tout de même à 85 milliards de dollars, et même plus de 108 milliards de dollars en tenant compte de la dette assumée. L'opération avait été initialement annoncée en octobre 2016. Elle avait franchi en début de semaine une étape cruciale, en obtenant l'autorisation inconditionnelle d'un juge fédéral. AT&T, qui entendait boucler la fusion d'ici au 20 juin, a donc cette fois un peu d'avance ce jour.

Le juge Richard Leon avait plusieurs options dans cette affaire. Il pouvait bloquer la fusion comme le demandait le département de la justice, l'autoriser sans conditions ou encore l'autoriser avec des conditions (cessions...) Il a donc choisi mardi l'option la plus favorable aux entreprises concernées, en prenant le contrepied du gouvernement et de Donald Trump. Le Département américain de Justice ne s'est pas opposé toutefois à la décision du juge, permettant la finalisation du 'deal'. Notons que le gouvernement américain peut encore faire appel, y compris après consommation de la transaction. Donald Trump n'étant pas homme a baisser si facilement les bras, rien n'est donc encore totalement assuré.

AT&T, le premier câblo-opérateur américain et le deuxième opérateur mobile, avait lancé en octobre 2016 une offre de rachat de plus de 85 Mds$ sur Time Warner, propriétaire notamment de la chaîne 'HBO', des studios de cinéma Warner ou encore de la chaîne d'informations 'CNN'. L'objectif affiché de cette opération défensive est de contrer l'ascension rapide des nouveaux médias en streaming (Netflix, Google, Amazon...), qui laminent les marges des acteurs traditionnels de la TV par câble. Le nouvel ensemble devra par ailleurs gérer un endettement massif de plus de 180 milliards de dollars.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com