Cotation du 26/02/2024 à 17h55 Atos -6,56% 2,250€
  • ATO - FR0000051732
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Atos : toujours plus bas !

Atos : toujours plus bas !
  • 3
Atos : toujours plus bas !
Crédit photo © Wikimedia Commons

(Boursier.com) — Atos reste plombé en bourse ce lundi, en recul de 3% à 2,40 euros. Dans le prolongement du point du 3 janvier, la société a mis à jour son plan de refinancement et ses projets de cession. Atos a ainsi engagé des discussions avec ses banques en vue de parvenir à un plan de refinancement de sa dette financière. A la suite de ces premiers échanges, il est apparu utile, afin d'encadrer ces discussions et de faciliter une issue rapide, de solliciter la désignation d'un mandataire ad hoc.

Le mandataire ad hoc est un tiers indépendant qui aurait notamment pour mission d'assister la Société dans ses échanges, en vue de converger vers une solution financière adéquate dans les meilleurs délais, dans l'intérêt de la société.
Le mandat ad hoc est une procédure amiable permettant de conduire des négociations dans un cadre confidentiel. Le mandat ad hoc ne concernerait que la dette financière de la société et serait sans incidence sur les salariés, clients et fournisseurs du groupe.

Par ailleurs, comme annoncé le 3 janvier 2024, la première extension de 6 mois du prêt à terme A (term loan) de 1,5 milliard d'euros a pris effet le 29 janvier 2024.

Projets de cession et d'augmentation de capital en question

Comme il a été indiqué lors du point de marché du 3 janvier 2024 :
-Les discussions avec EPEI sur la cession de Tech Foundations se poursuivent (y compris concernant les conditions pour libérer EPEI de son obligation d'entrer au capital), sans certitude qu'elles aboutissent à un accord.
-La société est en phase de due diligence avec Airbus dans le cadre de la cession éventuelle de son activité BDS (Big Data & Security).

Cotation...Comptage

Aussi et compte tenu de l'évolution du contexte du marché,les conditions de réalisation du projet d'augmentation de capital avec droits préférentiels de souscription de 720 millions d'euros ne sont plus réunies et l'engagement de garantie accordé par BNP Paribas et J.P. Morgan n'est plus en vigueur.

Atos informera donc le marché en temps utile de l'avancée des discussions avec ses banques, de son nouveau plan de refinancement, de ses projets de cession, ainsi que de la possible évolution de sa structure de capital qui pourrait entraîner une dilution des actionnaires existants, en fonction de l'accord sur la structure de refinancement...
En bourse de Paris, la réaction sur le marché reste négative, en baisse de 3% à 2,40 euros ce lundi. Le titre accuse une baisse de 65% depuis le début de l'année. Parmi les derniers avis de brokers, AlphaValue est à la vente sur Atos avec un objectif encore ajusté à seulement 0,30 euro.

©2024

A lire aussi sur Atos

Chargement en cours...

Toute l'actualité