Cotation du 01/12/2021 à 17h39 Atos +1,14% 38,230€

Atos : le marché salue l'arrivée de Rodolphe Belmer

Atos : le marché salue l'arrivée de Rodolphe Belmer
Atos : le marché salue l'arrivée de Rodolphe Belmer
Crédit photo © Philippe Wojazer / Reuters

(Boursier.com) — Dans un marché légèrement baissier, Atos gagne 1,8% à 44,4 euros au lendemain d'une publication trimestrielle sans grande surprise. L'entreprise de services du numérique a dégagé des revenus de 2,666 milliards d'euros au troisième trimestre, stables à taux de change constants, et en baisse de -2,3% en organique (contre -1,8% de consensus). Les prises de commandes sur la période ont atteint 2,399 MdsE, soit un ratio prises de commandes sur chiffre d'affaires de 90%.

Le Groupe a confirmé ses objectifs pour 2021, revus en baisse en juillet, soit un chiffre d'affaires à taux de change constants stable ; un taux de marge opérationnelle d'environ 6% et un flux de trésorerie disponible positif.

Mais plus que ce point d'activité, le marché retient surtout la démission du directeur général d'Atos, Elie Girard, qui sera remplacé par Rodolphe Belmer, actuellement à la tête d'Eutelsat. Rodolphe Belmer, ancien directeur général de Canal+, prendra ses fonctions au plus tard le 20 janvier 2022. Les spéculations sur l'avenir d'Elie Girard, qui avait succédé à l'actuel commissaire européen à l'Industrie Thierry Breton en tant que directeur général d'Atos en 2019, se sont multipliées ces derniers mois après une série de revers qui ont fait chuter l'action de plus de 40% depuis le début d'année, entraînant la sortie du titre du CAC 40 le mois dernier.

Dans un entretien accordé au 'Figaro', Bertrand Meunier, le Président d'Atos, déclare que "le conseil d'administration a décidé d'engager rapidement le recentrage du groupe sur le 'cloud', la cybersécurité et la décarbonation de l'économie (...) Rodolphe Belmer devra accélérer cette mutation".

Avec l'annonce du changement de CEO la publication du troisième trimestre passe en second plan, note ainsi Oddo BHF... Elle semblait quoiqu'il en soit être un élément neutre (croissance organique un peu faible mais redressement de l'Europe Centrale et recrutements nets positifs). Rodolphe Belmer est un habitué des sociétés sous contraintes opérationnelles et financières (Canal+, Eutelsat) avec une bonne gestion des coûts et du cash-flow. En cela il semble avoir le bon profil pour Atos. De plus, un changement de CEO semblait l'option plébiscitée par le marché (comme en atteste la hausse du titre à chaque rumeur). Enfin, le broker pense que le départ d'Elie Girard lève un obstacle important à une éventuelle IPO de l'activité BDS.

D'un autre côté, les investisseurs pourraient regretter que le nouveau CEO ne vienne pas de l'industrie IT Services et qu'il ait plutôt la réputation de redresser les entreprises par la manière " douce " (ie sans plan de restructurations massif ou acquisition/cession d'actifs significatifs, etc) même s'il sera probablement incité par son Président à envisager des opérations significatives. En tout état de cause il faudra attendre sa prise de fonction pour juger de son apport au groupe. En attendant, la dynamique opérationnelle devrait rester difficile, le process de cession devrait encore prendre du temps et il existe un risque que le nouveau CEO fasse de 2022 une nouvelle année de transition pour le groupe, pour ensuite dérouler sa stratégie... De quoi rester 'neutre' avec un objectif de 46 euros.

'Vendeur' du dossier, Bryan Garnier s'attend à ce que les investisseurs soient enthousiasmés par la nomination de Rodolphe Belmer et par les progrès réalisés dans les discussions avec les acquéreurs potentiels d'actifs non stratégiques (UCC pour l'instant). Cependant, il préfère souligner que le le changement de DG n'est pas une surprise, et qu'il faudra des mois avant qu'une nouvelle stratégie ne soit mise en oeuvre ; les centres de données sont les plus grands actifs à vendre pour l'entreprise et rien n'est à annoncer sur ce front ; et les ventes du troisième trimestre sont conformes aux attentes et ne montrent toujours pas de dynamique positive.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !