Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 20/04/2021 à 17h39 Atos -5,46% 57,780€
  • ATO - FR0000051732
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Atos : inquiétudes levées ?

Atos : inquiétudes levées ?
Atos : inquiétudes levées ?
Crédit photo © Philippe Wojazer / Reuters

(Boursier.com) — Atos rebondit de plus de 4% ce matin sur le marché parisien, sur les 68 euros, alors que "suite à la déclaration publiée par la société le 7 janvier 2021, le Conseil d'Administration d'Atos a décidé à l'unanimité de ne pas poursuivre une éventuelle transaction avec DXC Technology". Le Français avait confirmé le 7 janvier avoir approché DXC Technology concernant une transaction amicale potentielle entre les deux groupes afin de créer un leader des Services digitaux bénéficiant d'une envergure mondiale, et combinant leurs talents et capacité d'innovation respectives. L'opération potentielle avait pesé lourdement sur le cours de bourse. Bryan, Garnier & Co se réjouit ce jour de la décision. L'intermédiaire est à 'conviction d'achat' sur la valeur avec une cible de 110 euros. La fin de ces discussions le conforte dans sa conviction. "Maintenant, il est temps pour des acquisitions à valeur ajoutée et moins risquées", résume Bryan, Garnier.

L'opération aurait été la plus importante acquisition jamais effectuée par Atos avec une valorisation de plus de 10 milliards de dollars selon Reuters. DXC a indiqué pour sa part que l'offre avait été jugée insuffisante et que les deux entreprises étaient convenues de ne pas poursuivre les discussions.

"Conformément à ses obligations fiduciaires, le conseil d'administration de DXC a soigneusement évalué la proposition, avec ses conseillers financiers et juridiques. L'offre a été jugée inadéquate et manquant de certitude à la lumière de la valeur que le conseil estime que DXC peut créer de manière autonome en exécutant notre parcours de transformation. Après avoir partagé certaines informations de haut niveau afin d'aider Atos à comprendre pourquoi le Conseil d'administration estime que la proposition sous-évaluait DXC, Atos et DXC ont accepté aujourd'hui de mettre fin à d'autres discussions. DXC reste confiant dans son parcours de transformation axé sur la prestation de nos employés, clients et actionnaires. Au troisième trimestre, nous avons dépassé nos prévisions concernant les revenus, la marge d'EBIT ajusté et le BPA dilué non-GAAP, et avons réalisé un book-to-bill supérieur à 1,0x. Nous sommes impatients de partager les détails de nos résultats du troisième trimestre le jeudi 4 février 2021", précise l'Américain.

©2021,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !