Cotation du 14/01/2022 à 17h35 Atos -0,41% 31,340€

Atos (-16,8%) : le titre s'écroule après un nouveau warning !

Atos (-16,8%) : le titre s'écroule après un nouveau warning !
Atos (-16,8%) : le titre s'écroule après un nouveau warning !
Crédit photo © Philippe Wojazer / Reuters

(Boursier.com) — C 'était prévisible après le nouveau "profit warning"... Atos a vécu une séance très difficile, s'effondrant lundi de 16,8% à 32,10 euros en clôture. Pas de quoi redonner le sourire aux actionnaires de l'entreprise de services du numérique qui avait déjà connu une année boursière 2021 très compliquée. Le titre a chuté de 52% depuis un an.

Le groupe a émis lundi matin un avertissement sur ses résultats annuels en raison principalement d'éléments qu'il juge non récurrents. Par rapport aux objectifs fixés en juillet dernier, le management a annoncé, au titre de l'exercice 2021, un chiffre d'affaires préliminaire de 10,8 milliards d'euros, en repli d'environ 2,4% à taux de change constants, une marge opérationnelle d'environ 4% et un flux de trésorerie disponible de l'ordre de -420 millions d'euros. Des résultats à confronter à la guidance précédente, soit des revenus stables, une marge opérationnelle de l'ordre de 6% et un flux de trésorerie disponible "positif".

Ces écarts avec les objectifs définis s'expliquent notamment par une hausse des coûts non prévue liée à un contrat de services financiers au Royaume-Uni, à des décalages de projets de fin 2021 à 2022 et à des reports d'accords finaux sur 2022. Rodolphe Belmer, le tout nouveau Directeur Général d'Atos, présentera fin février au conseil d'administration une nouvelle organisation, et au deuxième trimestre un plan qui détaillera les moteurs de ce redressement, ainsi que ses priorités que sont la croissance profitable et la création de valeur.

L'avertissement sur les bénéfices d'Atos est "massif" et "entièrement spécifique à l'entreprise", affirme Oddo BHF. La donnée "la plus inquiétante" concerne la croissance organique d'Atos au quatrième trimestre, qui s'établit à environ -9%, souligne l'analyste ('neutre'). Cela devrait impliquer que la société commence l'année avec une baisse "significative" de son chiffre d'affaires.

©2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !