»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/10/2018 à 20h43 Aston Martin -1,59% 16,500
  • AML - GB00BFXZC448
  • + Ajouter à : Mes Listes

Aston Martin pique finalement du nez pour son 1er jour de négociations à Londres

Aston Martin pique finalement du nez pour son 1er jour de négociations à Londres
Aston Martin pique finalement du nez pour son 1er jour de négociations à Londres
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Aston Martin a fixé le prix de son IPO à 19 livres par action. Le constructeur automobile semble ainsi avoir opté pour la prudence après avoir déjà resserré la fourchette de prix de son introduction en début de semaine entre 18,5 et 20 livres. A 19£ par titre, l'opération valorise le groupe britannique 4,3 Mds£, soit environ 15% de moins que l'objectif maximum initialement fixé par AM.

A ce niveau, la société, dont la fameuse DB5 a été immortalisée par James Bond, est néanmoins valorisée sur des ratios très élevés, à plus de 20 fois les résultats du premier semestre. Un ratio plus proche des groupes de luxe que des constructeurs automobiles...

Aston Martin, dont les débuts sur le marché sont attendus dans la matinée, est le premier constructeur automobile britannique à intégrer la bourse londonienne depuis Jaguar en 1994.

25% du capital sur le marché

En plein redressement, Aston Martin, qui a commercialisé plus de 5.000 exemplaires l'an passé, veut écouler entre 6.200 et 6.400 véhicules en 2018. Il vise, à moyen terme, la construction de près de 10.000 unités par an... L'entreprise est majoritairement détenue par des groupes de capital-investissement koweïtien et italien. Elle a mis 25% de son capital sur le marché, soit environ 57 millions de titres.

Le titre perd finalement du terrain

Alors que le titre avait ouvert proche de son prix d'introduction, il pique désormais nettement du nez. Peu avant 16h, l'action abandonne près de 6% à 17,95£. Les premiers mois de négociation post-introduction peuvent être difficiles comme euphoriques et ne sont pas toujours un bon prédicteur de la performance future du titre. Ferrari peut en témoigner.

"Il est clair pour nous qu'en termes de cohérence des rendements, Ferrari est supérieure avec une meilleure note de solidité financière", affirment les analystes de Quest, une division de Canaccord Genuity, ajoutant qu'Aston Martin n'avait généré aucun free cash flow opérationnel l'année dernière.

"Il nous a fallu 105 ans pour arriver à une introduction en bourse, nous n'allons pas nous inquiéter sur ce que font les actions à leur début, nous regarderons toujours sur le long terme", a tenté de rassurer le directeur général de la société, Andy Palmer, dans un entretien accordé à 'Bloomberg TV'.

©2018,

Partenaires de Boursier.com