Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 04/12/2020 à 17h35 Artefact (ex-Netbooster) -1,36% 2,910€
  • ALATF - FR0000079683
  •   SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Artefact : EBITDAr multiplié par 4, à 6 ME au S1

Artefact : EBITDAr multiplié par 4, à 6 ME au S1
Artefact : EBITDAr multiplié par 4, à 6 ME au S1
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Sur le premier semestre 2020, Artefact affiche une marge brute de 35,1 ME, en hausse de 8% en proforma. Cette progression constitue une performance remarquable compte tenu de l'impact de la baisse des investissements marketing dans plusieurs secteurs (tourisme, aérien, hospitalité, ...). Artefact a fait la différence en affichant une solide croissance et en dégageant un niveau d'activité toujours élevé (stabilité de la marge brute au second trimestre après un premier trimestre en progression de 17%).
Cette progression est d'abord l'illustration de la transformation opérée avec succès par le Groupe, avec une nouvelle organisation en place, des offres reconfigurées à forte valeur ajoutée et des positions géographiques établies sur les marchés stratégiques européens et asiatiques. Cette dynamique est portée par l'accélération de la transformation digitale des Marques. Cet enjeu est devenu prioritaire, en particulier avec le fort développement du e-commerce pendant la crise. Il va s'imposer comme un accélérateur durable qui viendra soutenir la croissance future.

Grâce à la force de ses expertises data marketing permettant d'apporter aux marques un accès direct au consommateur, Artefact est ainsi prêt à accélérer en profitant des opportunités considérables offertes par cette évolution structurelle du marché.

Les deux années d'investissements nécessaires à la transformation du Groupe commencent aujourd'hui à porter leurs fruits avec des résultats en forte progression.
Au-delà du recentrage géographique sur les zones à fort potentiel et la fin des travaux de structuration des fonctions support, trois leviers sont au coeur de cette performance :
- Installation d'une Marque forte dans l'ensemble des géographies ;
- Recrutement des équipes Conseil pour définir et commercialiser la nouvelle offre ;
- Structuration des équipes data pour construire une bibliothèque d'algorithmes et d'outils.

Dans ce contexte, l'EBITDAr est multiplié par quatre à 6 ME contre 1,4 ME au premier semestre 2019. Il représente 17% de la marge brute proforma de la période contre 4,3% au premier semestre 2019. Cette nette progression est liée principalement à la croissance de la marge brute et la bonne tenue des charges opérationnelles sur la période.
Ainsi, les charges de personnel sont stables à 25,1 ME et représentent 71,5% de la marge brute totale contre 76,9% au premier semestre 2019. Cette stabilité illustre l'optimisation opérée sur les effectifs des fonctions support, les équipes facturables dédiées au développement et à la fidélisation du portefeuille clients étant quant à elles, en progression sur la période.
Cette évolution est parfaitement conforme avec l'objectif de progression de la marge brute à un rythme nettement supérieur à la masse salariale.
Les charges externes ont diminué de 2,1 ME sur le semestre pour atteindre 4 ME, traduisant la fin des investissements réalisés ces deux dernières années pour structurer la Marque et les process désormais installés au sein du Groupe.

L'ensemble des territoires du Groupe contribue à la progression des résultats du semestre :

En France, premier pays du Groupe, l'EBITDAr progresse de 109% par rapport au premier semestre 2019. Il s'établit à 4,6 ME, représentant 26,3% de la marge brute de la période rejoignant les meilleurs comparables du secteur.

Dans le Reste de l'Europe et les Autres Marchés, l'amélioration des résultats est également au rendez-vous dans la totalité des pays. Ces deux zones deviennent ainsi chacune contributrices avec un EBITDAr de 1,3 ME, en progression de 2,1 ME.

Après prise en compte des impacts IFRS2, IFRS 3R et IFRS16, l'EBITDA s'établit à 6,5 ME, en progression de 5,5 ME. Le résultat opérationnel est positif à hauteur de 3,7 ME, contre une perte opérationnelle de 1,5 ME au 1er semestre 2019. Au total, le résultat net part du Groupe ressort en nette amélioration pour s'établir à 2 ME, contre une perte de 2,9 ME en 2019.
Au 30 juin, Artefact pouvait compter sur une trésorerie de 18,4 ME, contre 14,7 ME à fin décembre 2019, grâce notamment à un PGE de 6 ME obtenu ce semestre.

Révision à la hausse de l'objectif annuel de marge d'EBITDAr

Fort de ces atouts, Artefact aborde les prochains mois avec confiance. La dynamique commerciale observée au troisième trimestre devrait s'intensifier avec une accélération de la croissance attendue au quatrième trimestre.

Ces perspectives d'activité favorables devraient s'accompagner d'une forte progression des résultats dans le prolongement des performances dégagées au premier semestre. Dans ce contexte, Artefact révise à la hausse son objectif de marge d'EBITDAr annuel. Le Groupe est ainsi confiant dans sa capacité à afficher un taux de marge d'EBITDAr 2020 supérieur à 15% (pour un objectif initial fixé à plus de 10% en juillet).
Fort d'un modèle qui commence à prendre sa mesure dans la croissance et la profitabilité, Artefact est ainsi engagé dans une trajectoire de performance durable qui doit lui permettre de s'imposer rapidement aux premiers rangs des acteurs internationaux du data marketing.

Pour atteindre cette ambition, Artefact pourra continuer à s'appuyer sur une situation financière toujours solide.

Prochain rendez-vous (après bourse) : Jeudi 28 janvier 2021 avec la Marge brute de l'exercice 2020.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !