»
»
»
»
Consultation
Cotation du 17/05/2019 à 17h35 Arkema -0,57% 80,820€
  • AKE - FR0010313833
  • SRD
  • PEA
  •   PEA-PME
  • Consensus Renforcer
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Arkema sans grande réaction à l'acquisition américaine

Arkema sans grande réaction à l'acquisition américaine
Arkema sans grande réaction à l'acquisition américaine
Crédit photo © Société Arkema

(Boursier.com) — Arkema s'affiche en hausse modeste de 0,9% ce jeudi à 79 euros dans un volume par ailleurs modéré. Le groupe a annoncé pourtant ce jour l'acquisition programmée de l'Américain ArrMaz pour une valeur d'entreprise de 570 millions de dollars, ce qui représente environ 508 millions d'euros, renforçant ainsi ses opérations dans la chimie de spécialité. ArrMaz, acteur majeur dans les tensioactifs de spécialités pour la nutrition des cultures, les mines et les infrastructures routières, réalise un chiffre d'affaires de 290 millions de dollars et une marge d'EBITDA de 18%. Cette acquisition renforce les additifs de performance, l'un des trois piliers du pôle Matériaux Haute Performance avec les adhésifs et les polymères techniques.

"L'acquisition d'ArrMaz, entreprise résiliente, profitable et à faible intensité capitalistique, s'inscrit pleinement dans l'ambition long-terme d'Arkema de réaliser plus de 80% de son chiffre d'affaires dans les activités de spécialités en 2023", commente le groupe. ArrMaz a développé une forte présence commerciale en Amérique du Nord, en Amérique du Sud, en Asie et dans les régions en forte croissance du Moyen-Orient et de l'Afrique, où il a récemment démarré des installations de premier plan. La société emploie 400 personnes et exploite 9 sites de production dans le monde. Au-delà du potentiel de croissance organique d'ArrMaz, des synergies importantes de l'ordre de 15 millions de dollars à horizon 2023 renforcent l'attrait financier de cette acquisition pour Arkema. Elles porteront principalement sur les développements commerciaux et les achats. Enfin, cette opération aura un impact relutif sur la trésorerie et le résultat net par action dès la première année d'intégration et contribuera aux objectifs du groupe pour 2020 et 2023. Le closing de l'opération est attendu à l'été 2019, sous réserve de l'approbation des autorités de la concurrence des pays concernés.

Les réactions des spécialistes sont assez diverses ce jeudi. Morgan Stanley, à 'pondération en ligne', affiche un objectif de cours de 95 euros. L'optimiste Barclays, à 'surpondérer', vise 115 euros. Kepler Cheuvreux conseille en revanche d''alléger' avec un cours-cible de 84 euros.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com