Cotation du 23/07/2021 à 16h13 Arcure -0,60% 3,330€
  • ALCUR - FR0013398997
  • PEA
  • PEA-PME
  • Consensus Acheter
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Arcure : premier semestre très dynamique

Arcure : premier semestre très dynamique
Arcure : premier semestre très dynamique
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Arcure dévoile un chiffre d'affaires semestriel 5 millions d'euros, en progression de 35% par rapport à la même période de l'exercice précédent. En France, Arcure enregistre une hausse de 29% de l'activité traduisant principalement la reprise des projets d'équipements de flotte par les clients grands comptes industriels. La vente de services associés progresse également sur le semestre avec les premiers contrats signés pour l'installation du système Blaxtair Connect et la croissance du parc installés (plus de 10.000 Blaxtairs dans le monde) impactant positivement les activités de maintenance.

A l'international, la zone Europe enregistre un doublement de l'activité, avec notamment une très forte progression en Allemagne. L'activité sur cette zone est tirée par les ventes OEMs (constructeurs d'engins qui proposent des équipements Blaxtair en montage usine). Arcure récolte aujourd'hui les premiers fruits des partenariats développés avec les principaux constructeurs d'engins. Aujourd'hui, trois constructeurs, dont Liebherr, proposent l'option Blaxtair en montage usine sur un nombre de pays encore limité. Ce canal de distribution représente un potentiel de croissance important à moyen terme, avec la généralisation progressive de l'intégration de Blaxtair à l'ensemble des réseaux des constructeurs partenaires.

Arcure poursuit également son développement aux Etats-Unis où le groupe enregistre une croissance de plus de 60% de son activité intermédiaire. La Société entend poursuivre ses efforts commerciaux pour bénéficier pleinement de la reprise économique sur cette zone. L'activité sur la région Asie-Pacifique est en repli sur le semestre avec, néanmoins, une reprise en fin de période grâce à l'adoption du Blaxtair par un consortium mené par Bouygues sur un chantier majeur à Hong-Kong. Pour rappel, l'équipement en 2020 de grands chantiers d'infrastructure, en Australie notamment, avait soutenu les ventes sur cette zone.

Sur le 1er semestre, Arcure observe une montée en puissance des ventes d'Oméga, le capteur de vision industrielle 3D développé par la société, les demandes provenant de clients oeuvrant dans des domaines très divers (agriculture, industrie, aéroportuaire, etc.).

La crise sanitaire actuelle a mis en exergue le besoin croissant de sécurisation des personnes dans leur environnement professionnel et renforce ainsi l'attractivité d'Arcure auprès des grands comptes utilisateurs finaux (exploitants de sites industriels ou de grands chantiers). Arcure dispose aujourd'hui de la présence commerciale adaptée sur ses principaux marchés européens et également en Asie (bureau à Hong Kong et distributeur de premier plan en Australie) et aux États-Unis avec le déploiement d'une filiale pour développer ce marché à fort potentiel. L'implantation géographique réussie d'Arcure lui permet de saisir les opportunités partout où se manifeste la reprise.

Pour la seconde moitié de l'année 2021, Arcure continue d'observer une demande soutenue de la part de ces clients et un carnet de commande en croissance par rapport à l'an dernier. La société reste néanmoins vigilante quant aux enjeux actuels d'approvisionnement de certains composants électroniques qui pourrait limiter la dynamique de croissante sur la fin d'année.

Arcure réaffirme son objectif de croissance à deux chiffres du chiffre d'affaires pour l'exercice 2021. La société poursuit par ailleurs ses actions d'amélioration de la profitabilité, avec l'objectif d'atteindre la rentabilité sur son périmètre actuel dès 2022.

Forte de sa maîtrise technologique, de sa connaissance fine des acteurs et de leurs besoins et de son implantation internationale, Arcure se dit idéalement positionnée pour devenir un acteur de référence dans la gestion et le contrôle des flux logistiques et de production sur les sites industriels grâce à la vision, l'intelligence artificielle et l'internet des objets.

©2021

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !