Accueil
»
Bourse
»
Actions Paris
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 13/08/2020 à 17h36 Archos -0,95% 0,041€
  • JXR - FR0000182479
  • SRD
  • PEA
  • PEA-PME
  • + Ajouter à : Mes portefeuilles | Mes Listes

Archos : très difficile début d'année

Archos : très difficile début d'année
Archos : très difficile début d'année
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Archos enregistre un chiffre d'affaires de 35,4 millions d'euros sur l'exercice 2019 (63,3 ME sur l'exercice 2018). Cette décroissance provient essentiellement de la baisse des ventes de smartphones et de tablettes sur un marché européen en recul avec la concurrence exacerbée des grandes marques.

Le taux de marge brute du groupe progresse à 14,8%, (12,1% en 2018). Les charges opérationnelles courantes (hors amortissements et autres charges courantes) s'établissent à 15,4 ME. L'application d'IFRS 16 au 1er janvier 2019 rend non immédiatement comparable le montant publié en 2019 avec celui de 2018. Néanmoins, IFRS 16 contribue à réduire le montant 2019 de -0,4 ME seulement. Les économies entamées se poursuivent et les charges de la période sont en baisse de -4,5 ME, soit -22%.

L'Ebitda du Groupe s'établit à -10,2 ME sur l'exercice, en hausse de +2,1 ME hors impact d'IFRS 16 de 0,4 ME. Le résultat opérationnel courant est de -11,3 ME. L'IFRS 16 contribue à augmenter le montant du résultat opérationnel courant 2019 de 45 kE seulement. Hors impact d'IFRS 16, le résultat opérationnel courant publié augmente de 1,9 ME.

Le résultat net consolidé s'établit à -36,5 ME (-23 ME en 2018). L'impact de l'application d'IFRS 16 sur cet indicateur en 2019 s'élève à seulement -14 kE.

La trésorerie s'établit à 7,1 ME en baisse de -7,1 ME sur l'exercice.

Chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020

Comme la plupart des entreprises, le Groupe Archos est confronté à la crise du COVID-19 qui a impacté son activité du 1er trimestre. En effet, les fournisseurs asiatiques du groupe sont impactés depuis le mois de janvier 2020, ce qui a entraîné des interruptions d'approvisionnement puis des perturbations logistiques. En mars, Archos a subi une très forte baisse des ventes, quand l'Europe a entamé les mesures de confinement. Le chiffre d'affaires du 1er trimestre 2020 ressort ainsi à 4;8 ME (11,6 ME un an plus tôt). Il se replie de -59%.

Plan de restructuration

Depuis la fin des discussions avec Vingroup en juillet 2019, et compte tenu de la baisse importante du chiffre d'affaires, le Groupe a mis en place, au second semestre 2019, des actions de restructuration.

Un financement par émission d'OCA-BSA a également été mis en place afin de financer ce plan de restructuration. A ce jour, les 4 premières tranches ont été tirées pour un montant net de 3,7 ME.

Compte tenu des actions mises en place, la société n'identifie pas de problématique de continuité d'exploitation à l'horizon des 12 mois de l'exercice 2019.

Impact de l'épidémie de Coronavirus

L'épidémie du coronavirus a engendré d'importants impacts sur l'environnement économique mondial, avec notamment la fermeture de certaines zones d'activités, la modification des rythmes de production mais également la modification des modes de vie et de consommation. Cette épidémie impacte de manière significative le Groupe Archos depuis le mois de janvier. Ses principaux fournisseurs étant en Chine, le groupe a été impacté dès janvier 2020, avec des interruptions d'approvisionnement puis des perturbations logistiques. Archos subit une très forte baisse de ses ventes en mars, quand l'Europe a entamé ses mesures de confinement. En effet, ses principaux clients sont pour la plupart des distributeurs physiques en France, et ils ont fait l'objet d'une fermeture administrative dans le cadre des mesures de confinement décidées par le Gouvernement français.

Le groupe met actuellement en oeuvre toutes les mesures afin de protéger ses collaborateurs tout en poursuivant son activité auprès des clients dans les meilleures conditions possibles.

En France, Archos et Logic Instrument ont eu recours à l'activité partielle jusqu'au 10 mai. Archos a reporté des échéances fiscales et sociales tandis que Logic Instrument a reporté seulement des échéances de charges sociales.

Archos s'est vu refuser l'octroi d'un prêt garanti par l'Etat. Logic Instrument est en discussion avec ses banques en vue d'obtenir un prêt garanti par l'Etat. Néanmoins, à ce stade, les impacts opérationnels, économiques et financiers de cette épidémie à moyen et long terme restent difficiles à évaluer avec précision.

A ce jour, les approvisionnements sont en voie d'amélioration mais avec des hausses de prix sur les composants et les prestations de transport et de logistique. Sur le plan commercial, les ventes de produits sont restées très perturbées en avril et mai et le resteront probablement au moins sur tout le second trimestre 2020.

Perspectives

Il est très difficile d'estimer à ce stade l'impact à venir de l'épidémie de Covid-19, mais le groupe Archos compte poursuivre au mieux le développement de sa stratégie et utiliser sa connaissance acquise au cours des 20 dernières années du tissu économique chinois pour nouer des partenariats avec de nouveaux acteurs asiatiques sur des segments de marché à forte croissance.

Archos sera positionné comme une plateforme d'accélération du déploiement de ces nouveaux acteurs en Europe, ces derniers disposant de moyens très importants pour prétendre accéder rapidement au top 5 de leur segment d'activité. Archos offrira une palette de compétences couvrant la chaîne de valeur logistique, le marketing, la vente et le service.

Un premier partenariat de représentation commerciale a été signé en janvier 2020 avec le groupe chinois Etekcity, qui commercialise des produits technologiques électroménagers et IOT aux USA et souhaite développer avec Archos sa distribution en Europe.

©2020,

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !