Cotation du 17/01/2022 à 17h35 ArcelorMittal -0,49% 32,275€

ArcelorMittal : retour de manivelle

ArcelorMittal : retour de manivelle
ArcelorMittal : retour de manivelle
Crédit photo © ArcelorMittal

(Boursier.com) — Recherché hier dans le sillage de ses comptes trimestriels, ArcelorMittal reperd 2,2% à 27,80 euros ce vendredi. L'aciériste a vu ses résultats s'envoler au troisième trimestre, bien qu'un peu courts par rapport aux attentes des analystes... L'Ebitda est ainsi passé sur un an de 901 M$ à 6,06 Mds$, pour un chiffre d'affaires de 20,23 Mds$ contre 13,26 Mds$ un an plus tôt. Le bénéfice net a atteint 4,62 Mds$, contre une perte nette de 261 M$ il y a un an. Le consensus de place visait un Ebitda de 6,19 Mds$ pour des revenus de 21,87 Mds$.
Les expéditions d'acier ont toutefois reculé à 14,6 millions de tonnes en raison d'une baisse de la demande, notamment en provenance du secteur automobile, sur fond de perturbations logistiques. La direction estime néanmoins que les perspectives restent positives, la demande sous-jacente devant continuer à s'améliorer. Elle a indiqué également que, bien que légèrement éloignés des récents records, les prix de l'acier restent élevés, ce qui se reflétera dans les contrats annuels pour 2022.

Malgré des résultats un peu plus faibles qu'attendus, la tonalité de la publication d'ArcelorMittal est jugée "forte", avec une hausse des prix de l'acier supérieure aux attentes, et un programme de rachat de titres supplémentaire d'un milliard de dollars qui devrait être bien accueilli par les investisseurs, selon Citi.
Par ailleurs, Jefferies note que, bien que les résultats du troisième trimestre aient manqué les estimations du consensus, la société a enregistré le bénéfice net le plus élevé et la dette nette la plus faible depuis 2008. De quoi rester à l'achat avec un objectif de cours relevé à 42 euros.
Parmi les autres avis de brokers, JP Morgan a remonté le curseur sur le dossier de 44 à 49 euros avec un avis à 'surpondérer'. A 'surperformer' lui aussi sur la valeur, Oddo BHF a souligné que le groupe devrait bénéficier d'une marge d'acier "durablement élevée" et du plus fort levier d'exploitation. Il a 'dérisqué' son bilan et offre une valorisation attrayante selon l'analyste...

©2021-2022

Nombre de caractères autorisés : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !