»
»
»
»
Consultation
Cotation du 21/09/2018 à 17h38 ArcelorMittal +0,55% 27,520€

ArcelorMittal marque un temps d'arrêt

ArcelorMittal marque un temps d'arrêt
ArcelorMittal marque un temps d'arrêt
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — ArcelorMittal redonne 3% à 27,30 euros ce jeudi, alors que pour le 1er semestre 2018, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 39,18 milliards de dollars (33,33 Mds$ un an plus tôt), un bénéfice opérationnel de 2,361 Mds$ au 2e trimestre 2018, portant le bénéfice opérationnel du semestre à 3,93 Mds$. Il est en hausse de +32,5% par rapport au 1er semestre 2017.

Le résultat brut d'exploitation (Ebitda) ressort à 3,073 Mds$ au 2e trimestre, soit une hausse de +22,3% par rapport au 1er trimestre 2018 (2,512 Mds$). L'Ebitda du 1er semestre s'établit ainsi à 5,585 Mds$, soit en hausse de +28,6% par rapport au 1er semestre 2017. Le bénéfice net ressort à 1,865 Md$ au 2e trimestre, soit une hausse de +56,4% par rapport au 1er trimestre 2018.

Pour le 1er semestre, le bénéfice net est de 3,057 Mds$, ce qui correspond à une hausse de +31,5% par rapport au 1er semestre 2017. Le bénéfice de base par action est de 3,01$ (2,28$ sur le même période en 2017). Côté brokers, Jefferies a réhaussé du coup son cours cible à 39 euros, tout en restant positif sur le dossier.

Priorité financière

AcelorMittal a réduit sa dette nette à 10,5 Mds$ au 30 juin 2018 (11,1 Mds$ au 31 mars 2018), malgré un investissement supplémentaire de 1,2 Md$ de besoin en fonds de roulement. La dette brute est de 13,5 Mds$ au 30 juin 2018.
L'aciériste a atteint sa priorité financière, qui était de regagner sa note de crédit "catégorie investissement", après les réévaluations annoncées par l'ensemble des 3 agences de notation en 2018 (S&P en février, Moody's en juin et Fitch en juillet). Le désendettement demeure la priorité du Groupe et, à l'exception d'investissement supplémentaire en besoin en fonds de roulement, les progrès vers la réalisation de l'objectif de 6 milliards de dette nette devraient s'accélérer.

La stratégie du Groupe, consistant à obtenir des rendements structurellement supérieurs grâce à la mise en oeuvre d'Action 2020, se poursuit... Nous opérons à présent en Europe de manière plus efficace, avec une empreinte redimensionnée, ayant recours à la digitalisation renforcée des activités afin d'améliorer la productivité et soutenir l'excellence de la maintenance; les investissements stratégiques se poursuivent conformément à la transition entamée vers des produits à plus haute valeur ajoutée dont l'augmentation des capacités de production d'acier à ultra-haute résistance à Gand/Liège (en cours de réalisation); nous investissons dans des opportunités à haut rendement à l'instar du projet du laminoir à chaud qui est actuellement en cours au Mexique, dit l'aciériste. Nous avons finalisé l'acquisition de Votorantim dont l'intégration en cours vient conforter notre position de leader de fabricant de produits longs au Brésil; nous avons obtenu l'accord de l'instance anti-concurrence de la Commission Européenne pour l'acquisition d'ILVA.

Enfin, le nouveau concept acier d'ArcelorMittal appliqué à la construction, donne jour à une future génération de bâtiments et de techniques de construction à haut rendement, au cycle de vie plus durable

Ces résultats encourageants reflètent les améliorations structurelles survenues à la fois dans l'industrie sidérurgique mondiale induites par la dynamique de la réforme de l'offre et, au sein d'ArcelorMittal, sous l'effet d'Action 2020. L'amélioration significative de notre bilan et de nos perspectives de résultats a été récompensée par les principales agences de notation et la société a atteint le but qu'elle s'était fixé, à savoir regagner sa note de crédit "catégorie investissement, se félicite Lakshmi N. Mittal, Président et Directeur Général d'ArcelorMittal.
Pour le second semestre, les perspectives sont encourageantes car nous prévoyons la poursuite des conditions de marché actuelles favorables et sommes en bonne position pour tirer profit de cette conjoncture grâce à notre leadership sur de nombreux marchés clés. Nous pensons que l'amélioration des fondamentaux sous-jacents de l'industrie sont durables, bien qu'il reste encore beaucoup à faire pour résoudre l'enjeu des surcapacités de production mondiales. Nous allons rester concentrés sur le désendettement tout en saisissant de façon sélective des opportunités visant à renforcer la création de valeur durable.

©2018,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com