Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 15/07/2020 à 20h27 Boeing +4,23% 187,573$
  • BA - US0970231058
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Après de nouvelles pertes, Boeing va supprimer 10% de ses effectifs

Après de nouvelles pertes, Boeing va supprimer 10% de ses effectifs
Après de nouvelles pertes, Boeing va supprimer 10% de ses effectifs
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Quelques heures après Airbus, Boeing a dévoilé mercredi les comptes de son premier trimestre. Des résultats qui portent bien évidemment la trace de la crise liée au Covid-19, mais également de l'immobilisation au sol du 737 MAX. Sur la période, le géant américain essuie une perte nette de 641 millions de dollars ou 1,11$ par titre contre un profit de 2,149 Mds$ et un bpa de 3,75 Mds$ un an plus tôt. Il s'agit du deuxième trimestre consécutif dans le rouge pour le groupe de Seattle.

4,3 Mds$ de cash brûlés

Malgré ces chiffres calamiteux, le titre Boeing a fini en progression de 5,86%, terminant à 139$ mercredi soir à Wall Street, les investisseurs estimant que le groupe avait "brûlé" moins de cash que ce qu'ils avaient redouté au 1er trimestre.

Le cash-flow opérationnel est tout de même ressorti négatif à hauteur de 4,3 Mds$, soit la plus mauvaise performance de l'histoire de l'entreprise. La perte ajustée par action s'établit à 1,70$ contre un consensus de 1,6$ et les revenus plongent de 26% à 16,9 Mds$, là où le marché était positionné à 17,01 Mds$.

Un carnet de commandes de 439 Mds$

Les recettes de la branche aviation commerciale ont chuté de 48% à 6,21 Mds$ alors que les livraisons ont été divisées par trois, à 50 unités. Le carnet de commandes de l'entreprise atteint 439 Mds$ à la fin du trimestre, avec notamment plus de 5.000 appareils commerciaux à livrer.

Alors que la pandémie continue de réduire le trafic de passagers, Boeing constate un impact important sur la demande de nouveaux avions commerciaux et de services, les compagnies aériennes retardant l'achat de nouveaux appareils, ralentissant les calendriers de livraison et différant les entretiens facultatifs. Afin d'adapter l'activité à la nouvelle réalité du marché, Boeing prend plusieurs mesures, dont la baisse des taux de production, une restructuration de la direction et de l'organisation afin de rationaliser les rôles et les responsabilités, et la réduction des effectifs via un programme de départs volontaires et d'éventuelles mesures supplémentaires en cas de besoin.

10% des effectifs supprimés

A ce sujet, le patron de Boeing, Dave Calhoun, a envoyé un message à ses employés dans lequel il explique viser une baisse des équipes d'environ 10%.

L'accès à des liquidités supplémentaires sera crucial pour Boeing et le secteur de l'industrie aérospatiale pour faire la transition vers la reprise, et la société explore activement toutes les options disponibles. Boeing estime qu'il sera en mesure d'obtenir des liquidités suffisantes pour financer ses activités.

Baisse de la production pour le 787 et le 777

Du coté des usines, le taux de production du 787 sera ramené de 14 à 10 unités par mois en 2020, et progressivement réduit à 7 par mois d'ici 2022. Le rythme de production du 777/777X sera réduit à 3 par mois en 2021. À l'heure actuelle, les hypothèses de production des programmes 767 et 747 n'ont en revanche pas changé.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !