»
»
»
»
Consultation
Cotation du 15/02/2019 à 22h59 Apple -0,22% 170,420$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Apple réagit, après l'interdiction de certains iPhones en Chine

Apple réagit, après l'interdiction de certains iPhones en Chine
Apple réagit, après l'interdiction de certains iPhones en Chine
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Apple va mettre à jour ses iPhones, réagissant suite à l'ordonnance provisoire d'un tribunal chinois interdisant l'importation et la commercialisation en Chine de plusieurs iPhones, du fait de la violation de deux brevets de Qualcomm. Les évolutions logicielles auront lieu au début de la semaine prochaine, précise Reuters. Le groupe de Cupertino évoque à ce sujet une réponse à "un éventuel problème concernant la conformité" de ses commandes. "En début de semaine prochaine, nous fournirons une mise à jour logicielle pour les utilisateurs d'iPhones en Chine, qui corrigera les fonctionnalités mineures des deux brevets mis en cause dans le dossier", indique Apple, cité par l'agence Reuters. "Sur la base des modèles d'iPhones que nous proposons aujourd'hui en Chine, nous pensons être en conformité", a tout de même insisté Apple.

Mise à jour logicielle proposée

Il y a quelques jours, le tribunal de Fuzhou avait délivré une ordonnance provisoire sur des smartphones d'Apple allant de l'iPhone 6S à l'iPhone X, estimant que le groupe californien avait enfreint deux brevets de Qualcomm sur le redimensionnement de photographies et la gestion d'applications sur un écran tactile. Des avocats spécialisés en propriété intellectuelle, cités par Reuters, jugent toutefois que cette interdiction mettra du temps avant d'être appliquée. Tous les modèles d'iPhones d'Apple sont d'ailleurs toujours disponibles à la vente sur le site internet du groupe en Chine.

Apple garde le cap

"Les efforts de Qualcomm pour faire interdire nos produits constituent un autre geste désespéré de la part d'une entreprise dont les pratiques illégales font l'objet d'investigations des régulateurs du monde entier", avait répliqué Apple il y a quelques jours, dans un communiqué faisant suite à l'ordonnance provisoire. "Tous les modèles d'iPhones restent disponibles pour nos clients en Chine. Qualcomm revendique trois brevets qu'ils n'avaient jamais évoqués auparavant, dont un qui a déjà été invalidé. Nous poursuivrons toutes nos options légales devant les tribunaux", avait encore affirmé le groupe de Tim Cook.

Qualcomm revendique sa victoire

"Nous attachons une grande importance à nos relations avec nos clients et n'avons que rarement recours aux tribunaux, mais nous croyons fermement en la nécessité de protéger les droits de propriété intellectuelle", assure de son côté Qualcomm, dont le Conseiller général Donald Rosenberg explique encore : "Apple continue à bénéficier de notre propriété intellectuelle tout en refusant de nous indemniser. Ces ordonnances de la Cour confirment encore la force du vaste portefeuille de brevets de Qualcomm".

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com