»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/01/2019 à 17h35 Apple -0,20% 153,000$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Apple plonge encore, la demande inquiète

Apple plonge encore, la demande inquiète
Apple plonge encore, la demande inquiète
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Apple trébuche encore de 3,6% ce lundi à 186,4$ sur le Nasdaq. Le groupe réduirait ses commandes de production concernant les trois modèles d'iPhone présentés il y a deux mois, croit savoir le 'Wall Street Journal', citant des sources ayant connaissance de la question. Il serait en effet devenu plus difficile pour le groupe à la pomme d'anticiper ses besoins en composants et appareils, du fait notamment d'une demande moins forte que prévu pour les nouveaux modèles de smartphones et d'un élargissement de la gamme, ajoute le WSJ. Les anticipations concernant l'iPhone XR, dont la production aurait été très largement réduite par Apple, seraient particulièrement difficiles.

Il y a quelques jours, le journal japonais 'Nikkei' affirmait déjà qu'Apple avait annulé des hausses de production concernant l'iPhone XR, informant à ce sujet ses sous-traitants Foxconn et Pegatron. Le XR est le moins cher des trois nouveaux modèles d'iPhone vendus depuis octobre.

Chute de la valorisation

Ces nouvelles informations ne devraient pas aider le titre Apple, alors que la semaine dernière s'était déjà révélée tendue, du fait de nouvelles alertes de fournisseurs du groupe. Le titre alignait mercredi sa cinquième séance de correction, avant de se reprendre ensuite, jeudi et vendredi. Depuis les publications trimestrielles du 1er novembre, la valeur a abandonné plus de 15% et près de 200 milliards de dollars de capitalisation boursière. Apple pèse désormais 884 milliards de dollars sur la cote américaine.

Avertissements en série

Les avertissements de fournisseurs d'Apple se sont accumulés ces derniers jours. L'Autrichien AMS, qui conçoit des technologies de reconnaissance faciale et dont Apple est le client principal, a abaissé jeudi ses estimations de revenus. Le groupe, coté en Suisse, a très franchement réduit ses prévisions de revenus pour le quatrième trimestre, évoquant de récents changements de demande de la part d'un "client majeur".

Le Californien Lumentum a aussi fait beaucoup parler de lui, mais il faut également citer le Britannique IQE, un concepteur de 'puces', ainsi que le fabricant japonais d'écrans Japan Display. Les indices concordent donc et montrent un très probable ralentissement des ventes d'iPhones.

Ajustements de brokers

La semaine dernière, le titre pâtissait aussi des ajustements de Goldman Sachs, après avoir trébuché suite aux avertissements de Lumentum et Japan Display. GS a abaissé de 13% son objectif de cours sur Apple, à 209$ contre 240$ auparavant, tout en confirmant son avis 'neutre'. Il s'agit d'une volte-face, puisque le broker avait dopé son objectif de 200 à 240$ au mois de septembre, admettant alors s'être quelque peu trompé concernant les ventes de l'iPhone X et le cours de bourse... Les ajustements en baisse sur les ventes d'iPhones concernent les produits XR, XS Max et XS.

Guggenheim a pour sa part dégradé hier Apple d''achat' à 'neutre', tout en suspendant son objectif de cours (qui était de 245$). Le courtier s'attend à une possible baisse de 5% des ventes d'iPhones en 2019, et juge que la croissance des prix unitaires devrait se traduire par une 'période de digestion' des consommateurs.

Wells Fargo suggère que les investisseurs doivent interpréter la mise à jour de guidance de Lumentum comme le reflet d'une baisse allant jusqu'à 30% des commandes du client Apple. D.A. Davidson juge également que le client responsable de la faiblesse du fournisseur est bien le groupe à la pomme.

Le doute est mis

Les publications financières d'Apple dévoilées en tout début de mois avaient déjà provoqué des réactions mitigées. Apple avait dépassé les attentes pour le trimestre clos, mais ses prévisions pour la période des fêtes étaient jugées quant à elles trop courtes. Les ventes d'iPhones s'élevaient à 46,9 millions d'unités sur le trimestre passé, contre 48,4 millions de consensus et 46,8 millions un an avant. La hausse du prix unitaire moyen (ASP de 793$ contre 751$ de consensus) avait cependant dépassé les attentes, permettant au groupe de réaliser sur le trimestre de septembre des revenus de 62,9 milliards de dollars (61,5 Mds$ de consensus).

Pour le quatrième trimestre fiscal 2018 clos en septembre, Apple avait affiché des revenus en croissance de 20% et un bénéfice par action amélioré de 41%. Le bénéfice par action s'est établi à 2,91$ contre 2,79$ de consensus... Le bénéfice d'exploitation trimestriel avait dépassé les 16 milliards de dollars, contre 13 Mds$ un an plus tôt. Le bénéfice net du T4 fiscal s'était élevé à 14,12 milliards de dollars, contre 10,71 Mds$ un an auparavant.

Perspectives remises en cause

Les perspectives fournies pour la période des fêtes avaient hélas déçu. Les revenus sont anticipés entre 89 et 93 Mds$ sur le trimestre de décembre, 1er trimestre fiscal 2019, pour une marge brute allant de 38 à 38,5% et des dépenses opérationnelles situées entre 8,7 et 8,8 Mds$. Le consensus était de 93 Mds$ de recettes sur la période... Tim Cook a quant à lui évoqué une faiblesse de certains marchés émergents, un impact défavorable des changes ou encore l'incertitude concernant la capacité à répondre à la demande sur les récents produits.

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com