»
»
»
»
Consultation
Cotation du 23/01/2019 à 23h20 Apple +0,40% 153,920$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Apple plombé par l'interdiction potentielle des iPhones en Chine !

Apple plombé par l'interdiction potentielle des iPhones en Chine !
Apple plombé par l'interdiction potentielle des iPhones en Chine !
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Apple perd encore 1,4% à 166$ à Wall Street, toujours affecté par les craintes de ralentissement de la demande pour les iPhones. En outre, son compatriote Qualcomm a remporté une victoire contre le groupe à la pomme en Chine, qui lui permettrait d'obtenir un arrêt des importations et de la vente de plusieurs produits du Californien de Cupertino. Une cour a en effet jugé qu'Apple avait enfreint deux brevets de Qualcomm (sur l'utilisation par glissement - 'swipe' - d'applications sur écran tactile et sur le redimensionnement dans l'édition photo).

L'injonction du 30 novembre concernerait la vente de la majeure partie des iPhones en Chine, affirme Qualcomm. Apple conteste l'étendue de l'interdiction, précisant qu'elle ne s'appliquerait qu'aux iPhones tournant sur les anciens systèmes d'exploitation. Il s'agirait quoi qu'il en soit d'une première pour le géant des smartphones en Chine.

"Tous les modèles restent disponibles", dit Apple

"Les efforts de Qualcomm pour faire interdire nos produits constituent un autre geste désespéré de la part d'une entreprise dont les pratiques illégales font l'objet d'investigations des régulateurs du monde entier", a répliqué Apple dans un communiqué. "Tous les modèles d'iPhones restent disponibles pour nos clients en Chine. Qualcomm revendique trois brevets qu'ils n'avaient jamais évoqués auparavant, dont un qui a déjà été invalidé. Nous poursuivrons toutes nos options légales devant les tribunaux", a encore affirmé le groupe de Tim Cook.

Qualcomm revendique sa victoire

"Nous attachons une grande importance à nos relations avec nos clients et n'avons que rarement recours aux tribunaux, mais nous croyons fermement en la nécessité de protéger les droits de propriété intellectuelle", assure de son côté Qualcomm, dont le Conseiller général Donald Rosenberg explique encore : "Apple continue à bénéficier de notre propriété intellectuelle tout en refusant de nous indemniser. Ces ordonnances de la Cour confirment encore la force du vaste portefeuille de brevets de Qualcomm".

©2018-2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com