»
»
»
»
Consultation
Cotation du 22/03/2019 à 22h20 Apple -2,07% 191,050$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Apple peut et doit racheter Netflix, dit un expert

Apple peut et doit racheter Netflix, dit un expert
Apple peut et doit racheter Netflix, dit un expert
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Apple, dont le ralentissement de l'expansion commence à préoccuper les spécialistes et les marchés, serait sans doute bien inspiré d'utiliser sa montagne de cash pour s'offrir le géant du streaming vidéo Netflix, a estimé hier le broker JP Morgan, qui évalue le prix d'une telle opération à 189 milliards de dollars. Un tel 'deal' serait largement dans les cordes du groupe californien de Cupertino, qui dispose de pratiquement 250 milliards de dollars de cash et 130 milliards de dollars de cash net.

Un deal stratégique majeur ?

Compte tenu du niveau très élevé de trésorerie et équivalents d'Apple, JP Morgan pense que le groupe a la capacité d'opérer des transactions stratégiques. Sont évoqués les noms de Netflix, d'Activision Blizzard et de Sonos. Le leader de la vidéo en streaming pèse actuellement 153 milliards de dollars. Les 36 milliards de dollars d'Activision sont déjà bien plus abordables. Sonos, pour sa part, ne vaut que 1,3 milliard de dollars, et constituerait donc une opération tout à fait mineure pour le géant à la pomme. Un rachat de Netflix aurait le mérite de doper les positions d'Apple dans la création de contenus vidéo. L'analyste Samik Chatterjee de JP Morgan pense donc que Netflix affiche les meilleures complémentarités stratégiques avec Apple. "Nous pensons qu'il est utile d'acquérir le joueur qui a le plus de succès dans cet espace, difficile à reproduire avec un joueur plus petit sur ce marché", analyse donc le spécialiste, cité par CNBC. Par ailleurs, la solution d'une acquisition dans ce domaine serait bien plus pertinente que le développement d'un service de streaming propre et soutiendrait les revenus publicitaires d'Apple.

Le remède au ralentissement de l'iPhone ?

L'analyste juge qu'une telle opération demanderait une prime confortable. En tenant compte d'une prime de 20%, le dossier coûterait environ 189 milliards de dollars à Apple... L'idée d'une telle opération majeure a séduit les marchés hier soir, le titre Apple se redressant de 2,8% et Netflix s'adjugeant 3,4%... Fin janvier, le groupe à la pomme avait quelque peu rassuré en publiant des chiffres confirmant certes le ralentissement des ventes d'iPhones, mais faisant aussi ressortir de solides revenus de services.

Malgré les difficultés en Chine et le ralentissement de la demande frappant le produit phare du groupe, l'iPhone, le groupe californien à la pomme était parvenu à dépasser légèrement les attentes de marché pour son premier trimestre fiscal 2019, clos fin décembre. Le géant technologique de Cupertino avait bénéficié de la fermeté des activités de services, aux marges copieuses. Les produits 'Wearables' avaient également établi un record historique de revenus, tout comme les Macs. Sur le 1er trimestre fiscal clos le 29 décembre, les revenus totaux du groupe étaient ressortis à 84,3 milliards de dollars, contre un consensus de 84 milliards. Cela représentait un déclin de 5% en glissement annuel. Le bénéfice dilué par action s'était établi quant à lui en progression de 7,5% à 4,18$, contre 4,17$ de consensus de place. Rappelons qu'Apple avait très désagréablement surpris le 3 janvier par un rare avertissement sur les ventes. Le groupe s'était donc finalement conformé (de peu) à ses dernières estimations.

©2019,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !

Partenaires de Boursier.com