Accueil
»
Bourse
»
Actions New-York
»
Actualités
»
Consultation
Cotation du 07/07/2020 à 15h37 Apple +0,51% 375,766$
  • AAPL - US0378331005
  •   PEA
  • + Ajouter à : Mes Listes

Apple : le titre fléchit, la visibilité est brouillée par le Covid-19

Apple : le titre fléchit, la visibilité est brouillée par le Covid-19
Apple : le titre fléchit, la visibilité est brouillée par le Covid-19
Crédit photo © Reuters

(Boursier.com) — Apple a publié jeudi soir des bénéfices en léger recul sur le trimestre achevé fin mars, mais ils ont dépassé les attentes des analystes, qui avaient été revues en baisse en raison de la crise du coronavirus. Les ventes ont légèrement progressé sur un an, dépassant aussi les attentes. Mais la firme à la pomme a renoncé à faire des prévisions pour le trimestre en cours, évoquant le manque de visibilité, ce qui a quelque peu déçu les investisseurs.

En réaction, l'action Apple a d'abord fluctué vendredi entre le rouge et le vert, avant definir en recul de 1,61% à 289,07$ à la clôture de Wall Street. Le titre du géant américain des smartphones recule désormais de 1,5% depuis le début 2020, mais il gagne encore environ 36% depuis un an.

Le bénéfice net du 2e trimestre fiscal d'Apple est ainsi ressorti à 11,25 milliards de dollars (2,55$ par action) en baisse de 2,7% par rapport aux 11,56 Mds$ (2,46$ par action) dégagés lors du même trimestre de 2019. Le consensus du cabinet Factset tablait cependant sur un bénéfice par action inférieur, de l'ordre de 2,24$.

Prévisions suspendues pour le trimestre en cours

Bien que la majorité des Apple Stores soient restés fermés pendant le trimestre à cause de la pandémie, les revenus du fabricant d'iPhones ont aussi dépassé les attentes, totalisant 58,31 Mds$ contre 58,02 Mds$ un an plus tôt (+0,5%), et alors que les marchés n'attendaient que 54,78 Mds$ en moyenne. Avant la crise du coronavirus, Apple avait initialement prévu un chiffre d'affaires trimestriel compris entre 63 et 67 Mds$, avant de réviser ce chiffre en nette baisse.

Pour le trimestre en cours, la firme à la pomme a renoncé à faire des prévisions financières "en raison du manque de visibilité et de certitudes à court terme" a indiqué son directeur général Tim Cook au cours d'une conférence téléphonique.

Le marché chinois a redémarré en mars et avril

Au 2e trimestre, "malgré l'impact global sans précédent du Covid-19, nous sommes fiers d'annoncer qu'Apple a affiché une croissance sur le trimestre" a déclaré Tim Cook. La croissance a été soutenue par un record de ventes de la branche services (dont iTunes, App Store, AppleTV+...) et des dispositifs portables (dont l'Apple Watch). Les ventes des services ont ainsi bondi de 16,5% sur un an pour atteindre 13,3 Mds$.

Concernant la Chine, où la plupart des Apple Stores ont désormais rouvert après l'épidémie, il a ajouté que les ventes du groupe avaient "nettement progressé en mars par rapport à février, avant de s'améliorer à nouveau en avril. La Chine va dans la bonne direction", a-t-il ajouté. Sur le 2e trimestre fiscal, les ventes d'Apple en Chine ont chuté de 1 Md$ sur un an pour revenir à 9,46 Mds$ (-9,5%).

Hausse du dividende et du programme de rachat d'actions

Le groupe a généré des flux de trésorerie de 13,3 Mds$ au 2e trimestre, en hausse de 2,2 Mds$ sur un an. Une bonne santé financière qui permet à Apple, malgré la crise sanitaire, d'annoncer un renforcement de 50 Mds$ de son programme de rachat d'actions, ainsi qu'une hausse de 6% de son dividende trimestriel, à 0,82$ par action.

Tim Cook a précisé qu'Apple avait en outre contribué à la lutte contre le Covid-19 en produisant des "dizaines de millions de masques et d'écrans de protection" à destination des soignants et des personnels hospitaliers partout dans le monde. Dans le détail, ce sont plus de 30 millions de masques de protection et 7,5 millions de visières qui ont été produits par Apple.

©2020,

Nombre de caractères autorisé : 500

Déjà inscrit ? Connectez-vous

Pas encore inscrit? Inscrivez-vous en quelques secondes !